flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Les bases de la photographie animalière

Vous êtes nombreux à nous contacter par mail ou téléphone afin d’avoir des conseils sur la photo animalière. Certains d’entre vous partent en safari en Afrique, d’autres en randonnée forestière … toujours avec la même envie : réussir ses photos & revenir de ces escapades avec de jolies photos d’animaux.

Avant toute chose …

N’oubliez pas que photographier des Cormorans sauvages en Bretagne ou des Mangoustes en Afrique comporte des caractéristiques différentes que de faire un shooting de Bulle votre poisson rouge dans son aquarium ou de Cacahouète le perroquet dans sa cage, à savoir :

-          un matériel plus adapté & des réglages plus spécifiques

-          une jolie composition de votre image

-           une préparation terrain plus approfondie

chicken Les bases de la photographie animalière


Voici nos conseils en 3 étapes :

1 – Les réglages techniques & le choix du matériel

Pour cette partie, vous verrez que les réglages & le choix du matériel sont intimement liés.

-          Sensibilité : ne montez pas trop haut dans les ISO au risque d’avoir du bruit. Si possible ne dépassez pas les 800 ISO

-         Vitesse : choisissez une vitesse rapide. Mais c’est quoi une vitesse rapide ? A partir de 1/250s et plus. L’animal que vous souhaitez prendre sera alors net !

-      Ouverture : ouvrez, ouvrez, ouvrez ! Avec une vitesse aussi rapide, laissez entrez la lumière ! Pour rappel, plus l’ouverture est grande, plus le chiffre est petit. Préférez donc les objectifs qui ouvrent grand (f4 ou f2,8), si possible à ouverture constante !

-          Longueur focale : pour des raisons pratiques, optez pour des longueurs focales longues, voire très très longues ! Pourquoi ? pour pouvoir se rapprocher sans faire de bruit ou risquer votre vie si vous êtes en safari ! Cela se répercute sur le choix de l’objectif : 70-300mm ou carrément le 500mm (attention, budget plus important !)

-         Mise au point : privilégier un boitier numérique avec un bon autofocus, assez rapide, pour ne pas louper votre animal, en choisissant le collimateur central. Oubliez la mise au point manuelle, qui vous fera perdre du temps ! Et mettez vous sur l’autofocus continu (lorsque le sujet est en mouvement) : AI-Servo (Canon) & AF-C (NIKON).

-       Mesure de l’exposition : mesure spot si l’animal est le sujet principal, ou matricielle/pondérée centrale si vous souhaitez une exposition optimisée sur toute l’image.

-          Mode rafale : il vous permettra de prendre en continu plusieurs photos du sujet, ce qui est quand même plutôt intéressant si celui-ci est en mouvement ! Sur le lot, vous en aurez au moins une de réussie icon smile Les bases de la photographie animalière

Tiger Les bases de la photographie animalière

© Tambako the Jaguar / Flickr

2 – La composition de l’image

Pour que votre sujet (animal) soit mis en valeur & que la composition de votre image soit réussie, n’oubliez pas la règle des tiers. Il s’agit de la règle n°1 en photographie concernant la composition d’une image. Pour ceux & celles qui ne connaissent pas encore, la règle des tiers consiste à ne pas centrer le sujet mais au contraire à le mettre en avant en le plaçant dans une ligne de tiers de l’image, avec des points importants comme les yeux sur un point fort et laisser de l’espace dans le sens du regard.

Isolez le sujet & jouez sur la profondeur de champ : si la profondeur de champ est faible, il y aura du flou derrière le sujet, il ressortira donc mieux. N’oubliez pas : même flou, le choix de l’arrière plan est primordial, car il entre dans la composition de votre image !

mesange Les bases de la photographie animalière

© Regis Moscardini | f/5.6 | 1/250s | 210mm | ISO 400

3 – La connaissance de la nature

Une sortie photo animalière, ça s’anticipe ! Tout commence par la préparation terrain et la connaissance des espèces. Sachez où allez, quand y aller & ce que vous voulez photographier ! Eh oui, vous n’aurez pas les mêmes animaux à 7h, 14h ou 21h !

Une fois sur le terrain, commence une longue période d’observation. Les animaux sont farouches, restez patient.

Il y a deux possibilités : l’affût ou au contraire la billebaude. Pour l’affût, il vous faudra avoir étudié le terrain & attendre l’animal, mais en général vos photos seront réussies. A l’inverse, la billebaude consiste à photographier un animal au hasard des rencontres, ce qui est assez peu productif en bonnes photos icon smile Les bases de la photographie animalière

Voilà, maintenant c’est à vous de jouer !
Envoyez-nous vos plus belles photos ;)


2 Comments

    Un grand merci pour ce chouette article riche d’excellentes idées !

  • Formidable article de condensé essentiel pour la prise de vue
    merci a vous :-)

Commenter