flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Posts Tagged ‘netteté’

5 exemples d’utilisation de la mise au point manuelle

Vous avez un appareil photo reflex numérique, ou un bridge… Savez-vous que vous pouvez faire la mise au point manuelle ? Un bouton situé sur votre objectif et/ou sur votre boîtier, selon les modèles, vous permet de choisir entre AF (autofocus) et MF (manual focus). Par défaut, il est réglé sur autofocus… pourtant, dans certains cas, il vaut mieux l’utiliser avec la mise au point manuelle ! Votre appareil photo peut d’ailleurs vous le signaler, lorsqu’il fait « zzz zzz », c’est qu’il ne trouve pas la mise au point …

IMG 7768 5 exemples dutilisation de la mise au point manuelle

1) Pour la macro-photographie

Pour la macro-photographie, il est nécessaire de faire la mise au point manuelle car votre appareil est souvent si près du sujet qu’il ne trouve pas lui même où la faire. Or vous avez besoin d’être extrêmement précis pour une photo macro, et une mise au point sur le mauvais « point » aboutirait à une photo… ratée. Avec la mise au point manuelle, vous contrôlez et choisissez le point de netteté.

2) Dans une situation de basses lumières

Ici encore, votre appareil photo a sans doute du mal à faire la mise au point dans les environnements sombres avec très peu de lumière. Et vous allez entendre le fameux « zzz zzz » et votre bague de mise au point va faire des allers-retours sans savoir où faire le point. Alors passez à la mise au point manuelle…

3) Pour les portraits en plan rapproché

Nous l’avons dit dans d’autres articles, la mise au point pour un portrait doit être faite sur les yeux ! Ce n’est pas toujours évident, il faut jouer avec le collimateur… ou bien shooter avec une mise au point manuelle.

4) Shooter à travers des vitres ou des grilles

Avez-vous déjà connu cette situation : vous êtes au zoo, vous voulez prendre en photo ce superbe lion derrière sa grille… mais vous prenez en photo la grille ! Toute nette, et le lion, derrière, se retrouve tout flou. Alors c’est le moment de se mettre sur la mise au point manuelle. Même idée lorsque vous voulez prendre une photo à travers une vitre, l’autofocus va sans doute s’arrêter à cette vitre et même révéler qu’elle n’était pas bien propre… On passe à la mise au point manuelle.

5) La photo de sport

Vous avez peut-être essayer de prendre en photo un coureur cycliste du tour de France, et n’avez pas « eu le temps » de le prendre au bon moment, car votre appareil photo a eu du mal à faire la mise au point ? Vous pouvez essayer le mode d’autofocus en continu, proposé sur la plupart des reflex, ou encore, passer en mise au point manuelle, pour prendre la photo au bon moment : celui que vous décidez.

Pour aller plus loin :

-Découvrez les fonctionnalités de votre reflex, si vous venez de l’acquérir, en 4h : Découverte de son reflex

- Comprenez les différents types de flou, et sachez les maîtrisez, si vous êtes débutant, en 4h : Profondeur de champ et priorité ouverture

Alexandra


Disneyland à Lisbonne ?

Des couleurs acidulées, des rebords blancs, des maisons et immeubles aux formes simples et universelles… Serait-on à Disneyland ? Non. A Lisbonne ? Oui, plus précisément à Belem, le quartier situé à l’ouest de la ville, là où le Tage s’apprête à se jeter dans l’Atlantique… Belem c’est aussi là que les gourmands viennent faire la queue pour acheter les délicieux « pasteis de Belem », des pâtisseries bien légères (hum hum) faites de pâte feuilletées et remplies d’une sorte de crême à chou bien meilleure que celle de nos pièces montées. En plus, elles sont servies tièdes. Bref, Belem était pour moi un véritable pèlerinage culinaire après avoir goûté des dizaines, voire des centaines d’imitations de ces pasteis.

IMG 97011 Disneyland à Lisbonne ?

Je m’égare de ma surprise du jour, et de la photo ci-dessus : les anciens entrepôts ou que sais-je prennent un air nouveau avec ces couleurs à la limite du kitsch, mais combien gaies. Les bars alternatifs ne sont pas arrivés jusque là, mais ça ne saurait tarder !

Côté réglages, je voulais un maximum de netteté pour qu’on puisse admirer chacun des bâtiments, et pour renforcer leur aspect Mickey, donc f/20 d’ouverture. Le ciel étant menaçant, j’étais sur ISO 200, et 1/60 pour la vitesse.

Alexandra


Coiffeur à Salvador da Bahia

Apprendre photo à Salvador da Bahia, c’est un excellent choix qu’a fait une amie à moi. Je pense qu’une des raisons principales est que les habitants y vivent dans la rue, pour le plaisir des photographes ! Pourquoi s’enfermer dans une salle où il fait 40 °C et il y a 90% d’humidité quand on peut s’installer dans la rue pour travailler ?

asalvador Coiffeur à Salvador da Bahia

Voilà donc un coiffeur dans la rue, ou plutôt une des nombreuses femmes qui vous proposent de vous faire des tresses. Amis touristes, n’oubliez pas que vous souffrirez le martyr en les retirant ! Mais c’est sympa.

Pour cette photo numérique, j’ai fait ma paparazzi d’un balcon, ce qui permet aussi de voir la netteté des tresses et d’avoir en « arrière-plan » les fameux pavés du Pelourinho… le lieu idéal pour apprendre photo !

Alexandra


Un Bouddha « sonné » à Borobudur

Borobudur est l’un des plus vieux mandalas bouddhiques en Indonésie, constitué de plusieurs galeries ou étages. Au sommet, plusieurs mandalas (sortes de cloches retournées et aérées, comme sur la photo) occupent une terrasse, ainsi qu’un bouddha.

En formation photo, vous apprendrez que la profondeur de champ correspond à la zone de netteté qui se situe avant et après le sujet sur lequel on fait la mise au point. Plus la profondeur de champ est faible, plus l’arrière plan du sujet est flou, mettant en valeur le sujet net et suggérant la notion de perspective. C’est grâce a l’ouverture du diaphragme et à l’utilisation du zoom ou focale que l’on peut jouer sur la profondeur de champ, comme on l’apprend en formation photo sur la priorité a l’ouverture.

Pour cette photo, j’ai donc réglé mon Canon sur ISO 200, le ciel étant nuageux, utilisé une focale de 80mm, choisi une grande ouverture de diaphragme : F9 et une vitesse assez lente : 1/60.

51 Un Bouddha sonné à Borobudur

Le bouddha est alors mis en valeur au centre de l’image alors que les deux mandalas situés en arrière plan sont relativement flous.

Une bonne formation cette photo en somme !

Alexandra