flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Posts Tagged ‘paris’

Du nouveau à la Maison Européenne de la Photographie !

Dès aujourd’hui s’ouvrent 5 nouvelles expositions à la MEP… Toutes plus variées les unes que les autres.

Exposition 1 : Jane Evelyn Atwood

Cette exposition est en fait une rétrospective de l’œuvre entière de Jane Evelyn Atwood. Soldats de Beyrouth au Tchad, victimes des mines antipersonnel, malade du Sida, femmes incarcérées, Jane Evelyn Atwood a pour caractéristique principale de vouloir « comprendre » des sujets que la plupart des gens préfèrent éviter.

Photo Jane Evelyn Atwood Du nouveau à la Maison Européenne de la Photographie !

James Baldwin et son frère David, St Germain des Prés - 1981 © Jane Evelyn Atwood

Exposition 2 : Génération de l’air

Le magazine de l’air a fêté ses 10 ans l’année dernière et garde sa vocation à raconter le monde d’aujourd’hui par le biais de travaux photographiques très divers.
L’exposition réunit les clichés des photographes du magazine, afin de saluer cette « Génération de l’air ». Bertrand Desprez, y est notamment exposé… il fait partie des photographes de Mon Cours Photo.

Exposition 3 : L’ombre de la guerre

Cette exposition se compose de 90 photographies prises en temps de guerre, de la guerre civile espagnole en 1936 au conflit du Liban en 2007. Les clichés présents ont été soigneusement choisis pour permettre à tous de comprendre les enjeux et les conséquences des guerres passées, mais également pour favoriser la réflexion sur des sujets plus actuels.

Exposition 4 : Xavier Fourtou

L’exposition présente les visages photographiés par Xavier Fourtou à Sao Paulo. Celui-ci s’est intéressé aux graffitis de la ville, et les portraits qui en résultent ont été agencés en dyptiques ou en mosaïques et accompagnés d’une légende. Ce photographe met à l’honneur les couleurs du Brésil.

Photo Xavier Fourtou Du nouveau à la Maison Européenne de la Photographie !

Cidade, Sao Paulo - 2007 © Xavier Fourtou

Exposition 5 : Xavier Lambours

Cette exposition retrace 30 ans de travail du photographe – photographies de stars de cinéma, d’animaux, séries de nus – et permet d’avoir une vue globale des différentes approches et techniques de Xavier Lambours au cours de sa carrière. Il faut savoir qu’il est avant tout un éternel rêveur, cela peut vous aider à comprendre son œuvre.

Infos pratiques :
Du 29 juin au 25 septembre 2011
Maison Européenne de la Photographie

5/7 rue Fourcy
75004 Paris
Tarif : 7€

Chloé


Dans la tête de Willy Ronis

Il y a quelques jours, j’ai enfin lu « Ce jour-là », de Willy Ronis. Vous savez, ce grand photographe français qui a parcouru trois quarts du XXeme siècle son appareil photo autour du cou, à la fois reporter et illustrateur, il  a été le témoin des manifestations ouvrières de 1934, des grèves chez Citroën-Javel en 1938, des retours de prisonniers de la Seconde Guerre Mondiale… et des bals de 14 juillets dans diverses guinguettes !

willy ronis belleville 1957 Dans la tête de Willy Ronis

© Willy Ronis – Belleville, 1957

Je vous encourage donc tous à acheter ce livre intitulé « Ce jour-là », Willy Ronis, sorti aux Editions Mercure de France puis Folio, pour plein de raisons, mais principalement parce qu’il vous permettra de comprendre ce qui se passe dans la tête d’un grand photographe… Il imagine, il se raconte des histoires, et cela l’inspire. Comme pour la photo ci-dessus, il imaginait un père revenant d’un lointain voyage, alors qu’il s’agissait d’un artisan sur le chemin de son atelier !

Aussi, parce que c’est drôle et anecdotique. Willy Ronis explique comment il a pris ses photos, qu’il est monté sur une chaise par exemple pour la photo suivante, et qu’il a fait un geste de la tête au danseur, et que plus tard, les deux filles lui ont raconté qu’elles n’avait plus jamais revu ce grand danseur, qui avait un pied bot.

willy ronis chez maxe joinville 1947 Dans la tête de Willy Ronis

© Willy Ronis – Chez Maxe, Joinville, 1957

Enfin, ce livre nous fait comprendre ce qui fait le talent d’un photographe : trouver le moment juste, choisir le cadrage optimal, patienter, voire… mettre un peu en scène la photo, si le résultat souhaité est bien clair. C’est ce qu’il a fait pour la photo ci-dessous, qui trône dans de nombreuses boulangeries de par le monde…

willy ronis rapho Dans la tête de Willy Ronis

© Willy Ronis – Le petit parisien, 1952

Bref, vous l’aurez compris, ce petit livre est un vrai coup de coeur. Prenez le temps de lire et regarder les images petit à petit, imprégnez-vous de sa mentalité, et venez vous entraîner lors d’un cours Photoreportage au coeur de Paris !

Alexandra


CIRCULATION(S) : Le Festival de la jeune photographie européenne

L’inauguration du Festival Circulations a eu lieu ce samedi 19 février. Courrez-y à la Galerie Côté Seine du parc de Bagatelle, Paris 16ème jusqu’au 20 mars 2011.

Il s’agit de la première manifestation française entièrement dédiée à la jeune photographie européenne.

C’est l’association Fétart (association créée en 2005 pour promouvoir de jeunes photographes) qui a souhaité organiser ce festival afin de proposer un regard croisé sur l’Europe à travers la photographie et faire émerger les talents de demain.

affiche CIRCULATION(S) : Le Festival de la jeune photographie européenne

CIRCULATION(S) est à ne manquer sous aucun prétexte, qu’on soit photographe, amateur ou tout simplement curieux de notre monde.

D’abord parce que l’entrée est libre, ensuite parce que le Parc de Bagatelle et son château valent le détour (bagatelle, c’est-à-dire « babiole », par allusion à son coût, 3 à 4 millions : construit en soixante-quatre jours seulement, à la suite d’un pari entre Marie Antoinette et le Comte d’Artois en 1775, pour la petite histoire).

Enfin et surtout, parce que le panorama des jeunes artistes exposés  est extrêmement riche en couleurs, en matières, en formes et en émotions.

L’exposition des photos commence dans les jardins puis se poursuit à l’intérieur.

anso vueensemble réduit CIRCULATION(S) : Le Festival de la jeune photographie européenne

Photo (c) Anne-Sophie Cunin

Comme dans tout festival, plusieurs catégories sont présentées.

Ainsi La carte blanche de la marraine du festival Laura Serrani (Commissaire d’expositions) qui nous permet de découvrir la talentueuse Viktoria Shorochinski qui réalise des images parfaites d’une mère et sa fille dans une mise en scène soignée, aussi merveilleuse qu’inquiétante.

Parmi Les sélections Fétart & jury, Jean-Jacques Adler représente la nature en 2043 « qui aurait repris ses droits sur l’urbanisation… » Ainsi, une enseigne IKEA émarge à peine d’un champ de colza tandis qu’une enseigne Carrefour coule tranquillement dans un cours d’eau laissant une impression de retour aux sources comme de fin du monde.

Julien Benard présente un très beau montage intitulé « la photocopie ».

Bénedicte Lassalle transpose des silhouettes d’arbres apparemment anodines sur des gravures urbaines.

Sélectionnée dans la catégrorie Le Prix SFR Jeunes Talents, la photographe italienne Chiara Dazi livre un reportage photographique réaliste sidérant

La Galerie Café Amadeus, invitée du Festival présente « Un dimanche après-midi » de l’artiste tchèque Jitka Horazna, photographies panoramiques en argentique d’un quotidien qu’elle rend intemporel, simple et beau.

Le Festival In Focus, invité également, présente « After » la série étonnante d’une jeune artiste lituanienne qui photographie des détails de produits de beauté en gros plan : « la vision microscopique révèle la laideur des objets dédiés à la beauté et à l’hygiène corporelle ».

Voilà, ceci n’est qu’un aperçu des 42 photographes qui nous invitent à découvrir combien la jeune photographie européenne est créative.

La très belle affiche de cette première édition du festival a été réalisée par Maia Flore.

Anne-Sophie Cunin


Paris vous souhaite un joyeux Noël !

Les décorations de Noël à Paris, toujours un vrai bonheur. Notamment place de la Concorde, on se trouve en plein coeur de Paris au carrefour des Champs-Elysées, de la Madeleine, des Tuileries, de la Seine… Un bon point de départ pour commencer une séance de photos de nuit.

IMG 9391 Paris vous souhaite un joyeux Noël !

Plus en détail, vous voyez ci-dessous le sapin fait de boules lumineuses et la grande roue place de la Concorde.

IMG 9369 Paris vous souhaite un joyeux Noël !

Les réglages pour cette photo de nuit : ISO 100, f/18 pour une grande profondeur de champ et 3,3 secondes de pose, sur trépied bien sûr !

Merry Christmas to you all, on se lâche sur le foie gras ce soir !

Alexandra


Tempête de neige à Paris

Ce mercredi 8 décembre 2010, quelle tempête spectaculaire à Paris ! La neige à gros flocons, les transports paralysés, les glissades à répétition, une neige qui ne se transforme pas (tout de suite ? ) en gadoue… Alors j’ai bravé le froid, au risque d’abîmer mon reflex numérique Canon EOS 450 D, pour vous ramener quelques clichés des abords de la rue d’Assas… Le Bon Marché, le Lutétia…

IMG 9165 Tempête de neige à Paris

Le Bon Marché et le square Boucicaut

Ou encore :

IMG 9164 Tempête de neige à Paris

Le kiosque à journaux de Sèvres-Babylone

et aussi :

IMG 9162 Tempête de neige à Paris

Le Lutétia sous la neige

Et en plus j’étais en bottes à talons ! Mais je n’ai pas glissé !

Alexandra


P’tit rayon d’soleil

Paris en hiver, c’est pas toujours facile… Il pleut, il fait sombre, froid, gris… Alors de temps à autre, un p’tit rayon d’soleil passe. Le mien récemment : une coccinelle !

IMG 8837 Ptit rayon dsoleil

Ce que j’aime lors des prises de vue sous la pluie, et c’est aussi un bon exercice pour un stage photo Paris, c’est de jouer avec les reflets, comme sur cette photo où la couleur orange de la coccinelle se mélange à la signalisation jaune de la route pour réchauffer la photo.

Alexandra


Vendeur de chicletes à Lima

Avant d’avoir un reflex numérique, avant les cours photo Paris, je voyageais avec un compact qui était mon meilleur ami au Pérou jusqu’à ce qu’il m’abandonne au passage en Bolivie sur le Lac Titicaca… Cette histoire pour un autre jour. En arrivant au Pérou, à Lima, j’avais quelques heures à tuer en attendant mon amie de coeur et de voyage, Isabelle, alors je me suis promenée dans les rues, à la rencontre des habitants. Et je suis tombée sur ce petit vendeur de chewing-gum, appelés « chicletes ».

P10100301 Vendeur de chicletes à Lima

Je crois qu’il m’a abordé alors que j’étais en train de m’acheter la part de pizza la moins chère de ma vie : si on en croit le panneau en arrière plan, elle valait 1.99 nuevo sol soit moins de 50 centimes d’euro, avec le fameux Inca Cola. Bref, on a parlé, et toute pleine d’enthousiasme je lui ai dit que j’aimais la salsa et il a commencé à danser !

Ensuite je lui ai demandé si je pouvais le prendre en photo, il a dit OK avec une certaine timidité, et on s’est encore un peu tenu compagnie dans cette soirée que j’appréhendais de passer seule !

Alexandra


En pause

Nostalgiques du Paris de Doisneau et Cartier-Bresson ? Mais en observant bien les rues de Paris, en photo cours ou en balade photo, vous verrez que tout n’a pas changé… Ce jeune homme, en pause-cigarette, semble travailler dans les cuisines d’un restaurant parisien. Sans être Sherlock Holmes on remarque le tablier et, plus amusant, les chaussures blanches en plastiques en forme de sabots.

IMG 8906 En pause

Au niveau de la composition de l’image, j’ai veillé à obtenir des verticales bien verticales car les portes et écriteaux donnent un côté graphique à cette image, et le personnage se détache bien sur le fond bleu, regardant on ne sait où, une jolie fille qui passe peut-être ?

Alexandra


Allez vous faire vacciner !

Nous sommes en novembre, cette photo reflex a été prise à … Paris ! La pluie, le gris… C’est ça, on y est. Cependant la pluie nous offre plein d’opportunités créatrices comme vous le verrez en cours photo Paris. Ainsi, plutôt que de rester dans son canapé voire asphyxié par l’air ambiant que vous n’avez pas renouvelé depuis que le thermomètre affiche moins de 10 degrés, pourquoi ne pas faire une balade fraiche et revigorante armé de votre appareil photo reflex et de toute votre imagination ? C’est ainsi qu’en apercevant une flaque d’eau j’ai commencé à prendre les reflets d’un immeuble, plus je suis tombée sur ce signe de pharmacie…

IMG 8915 Allez vous faire vacciner !

Là où ça devient intéressant, c’est qu’un passant est passé par là et que grâce à mes réglages (ISO 400, 1/60, F/8) on a cette impression de mouvement, voire de pas pressé, et on invente une histoire… Vite, vite, allons nous acheter des vitamines ou autres pilules du bonheur en pharmacie ! Ou même, allons nous faire vacciner ! En clin d’oeil au stress médiatique de l’an passé…

Alexandra


Trainspotting in Rio

Lapa est un quartier populaire de Rio de Janeiro en train de devenir branché avec de plus en plus de bars soignés et moins de botequims tous délabrés… Un peu comme le nord-est de Paris mais pas encore boboland ! Cependant un stage photo Paris dans ce coin hors des sentiers battus de la capital s’impose, c’est pour bientôt…  Lapa est agitée la nuit, mais les passants sont moins nombreux de jour dans ce quartier à mi-chemin entre centre des affaires et quartiers résidentiels de la zone sud et aisée de Rio.

P5280002 Trainspotting in Rio

Ainsi quelques habitants au premier plan de cette photo surveillent les arches de Lapa, où le bondinho, petit train jaune du début du siècle dernier, passe à fréquence irrégulière. Mais quel moment de trainspotting agréable quand on le regarde tout frêle et près à tomber de ces hautes arches !!

En cours de photo sur la composition, on verra l’importance de meubler, ou pas, selon le rendu souhaité, chaque tiers de l’image, qu’ils soient verticaux ou horizontaux, pour raconter une image comme celle-ci !

Alexandra