flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Posts Tagged ‘photographe de mode’

Erwin Blumenfeld au Jeu de Paume

L’exposition Erwin Blumenfeld débarque au Jeu de Paume. L’occasion d’apprécier les diverses œuvres de ce grand photographe : ses photographies évidemment, mais aussi ses dessins et ses collages. Véritable touche-à-tout, il a su faire évoluer les codes de la photographie, et ses clichés sont devenus des classiques, qui inspirent nombre de photographes.

Lisa Erwin Blumenfeld au Jeu de Paume

© Erwin Blumenfeld, Lisa Fonssagrives on the Eiffel Tower, Paris, 1939

Erwin Blumenfeld est né à Berlin en 1897. Il fréquente très tôt le café Westens, lieu de rendez-vous des artistes berlinois. Il s’initie alors au dessin, à la photographie et à l’écriture.

A travers sa recherche de l’image idéale, l’artiste s’émerveille des éléments qui passent à sa portée. Afin de les faire découvrir à son entourage, il capture des instants qui le révèlent : lui, ses rêves, et sa perception du monde. C’est dans cet état de fièvre créative qu’Erwin Blumenfeld arrive aux Pays-Bas en décembre 1918.

« Moi le petit émigrant, il ne me restait en effet plus qu’à me jeter au cou des illusions, aveuglé par mon enthousiasme que ne refroidissait pas la connaissance de la réalité. »
Erwin Blumenfeld

Il participe au mouvement Dada puis entame une carrière de photographe professionnel.

Minotaur Erwin Blumenfeld au Jeu de Paume

© Erwin Blumenfeld, « Minotaur / Dictator », Paris, 1937

Le portrait, le nu et les photomontages font partie de ses sujets de prédilection. Ses photographies, qui jouent sur de forts contrastes, ont un aspect dramatique, contrebalancé par sa malice et son humour. Il affectionne les cadrages serrés ainsi que les éclairages permettant des effets impressionnants. Contemporain de Man Ray, il utilise lui aussi la technique de la solarisation, qui consiste à inverser les valeurs d’ombre et de lumière, et ses premiers nus s’inspirent également des travaux du surréalisme américain.

Nu erwin Erwin Blumenfeld au Jeu de Paume

©Erwin Blumenfel,nu solarisé, 1938.

Nu man ray Erwin Blumenfeld au Jeu de Paume

©Man Ray, nu solarisé, 1930

 

« Pour moi, un photographe amateur est un passionné, un esprit libre qui photographie ce qu’il aime et aime ce qu’il photographie. »
Erwin Blumenfeld

Contraint de fuir le nazisme, il se rend en France et se lance dans la photographie de mode. Il doit ensuite s’exiler aux Etats-Unis en 1941, où il prend son envol en élaborant un répertoire original, et devient l’un des plus grands photographes de son temps.

arden Erwin Blumenfeld au Jeu de Paume

© Erwin Blumenfeld, Publicité de la marque Elizabeth Arden

Cette rétrospective consacrée à Erwin Blumenfeld est une première en France. Je salue donc l’initiative du Jeu de Paume qui permet de découvrir, ou de redécouvrir ce photographe souvent méconnu du grand public.

A vous de réparer cette injustice !

Boris

 

Infos pratiques :

Jeu de Paume

1, place de la Concorde

75008 Paris

Mardi (nocturne) : 11h à 21h

Mercredi à dimanche : 11h à 19h

Fermeture le lundi, y compris les lundis fériés.


Laëtitia Casta à travers l’objectif de Dominique Issermann

L’exposition à la MEP des photographies de Laëtitia Casta vue à travers l’objectif de Dominique Issermann accompagne la sortie d’un très beau livre aux éditions Xavier Barral, à moins que ce ne soit l’inverse !

Dominique Issermann CASTA 1 Laëtitia Casta à travers lobjectif de Dominique Issermann

L’histoire de Laëtitia Casta, nous la connaissons, ou plutôt nous connaissons sa superbe plastique qui alimente les magazines de mode depuis plus de 15 ans ! Mais cette série est différente, puisque Laëtitia Casta est mise à nue au sens propre : pas d’artifice, pas d’accessoire, pas de couleur, des poses intimistes, de l’abandon de soi… C’est l’exploit qu’a réussi Dominique Issermann dans une séance photo qui a duré 3 jours, au sein des Thermes de Vals dessinées par l’architecte Peter Zumthor, en Suisse.

L’histoire de Dominique Issermann vaut le détour : c’est tout simplement l’une des plus grandes photographes de mode, depuis près de 30 ans !
- En 1950, à 4 ans, elle prend sa première photo… précoce !
- Dans les années 70, elle a la vingtaine et passe 5 ans à Rome où elle participe à un concours de photo de mode qu’elle remporte, et sa vie bascule pour de bon dans la photographie professionnelle.
- Dans les années 80, elle photographie des stars (ou futures stars) : Isabelle Adjani, Gérard Depardieu, Serge Gainsbourg… et devient la photographe attitrée des collections de Sonia Rykiel pour plus de 10 ans.
- Dans les années 90, elle signe les affiches de campagnes de publicité dont nous nous souvenons tous : Trésor de Lancôme avec Isabella Rossellini, Chanel n°5 avec Carole Bouquet, Coco Mademoiselle avec Kate Moss, etc, etc, etc.
- Dans les années 2000, elle continue la photographie de mode et elle choisit de photographier Laëtitia Casta aux Thermes de Vals.

Dominique Issermann CASTA 41 Laëtitia Casta à travers lobjectif de Dominique Issermann

En effet, Dominique Issermann découvre l’architecture de Peter Zumthor aux Thermes de Vals et, raconte-t-elle :
« J’y entraîne Laëtitia Casta dans la chorégraphie d’un nouveau livre, une femme magnifique, nue, qui se place dans la perspective généreuse et fuyante d’un bâtiment parfait ».

ISSERMANN CASTA COUV3D 2 Laëtitia Casta à travers lobjectif de Dominique Issermann

Ainsi nait le beau livre intitulé « Dominique Issermann – Laëtitia Casta », aux Editions Xavier Barral.
72 pages, 32 photographies noir et blanc, des petits textes les accompagnant.
Prix : 58 €
Sortie  : janvier 2012

Et bien sûr, l’exposition est à la Maison Européenne de la Photographie jusqu’au 25 mars !

Bonnes lecture & visite !

Alexandra