flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Posts Tagged ‘reflex’

Raymon Depardon, regard sur les côtes méditerranéennes

Pour le plaisir des yeux, découvrez les images poétiques de la Méditerranée vue par Raymond Depardon.

Si vous aussi ces clichés vous enchantent, on vous invite à jeter un coup d’œil au recueil de photographie Méditerranée qu’il a réalisé avec Claude Nougaret icon smile Raymon Depardon, regard sur les côtes méditerranéennes

1981  Taormina Raymon Depardon, regard sur les côtes méditerranéennes

© Raymond Depardon

2014  Quai de la Joliette  Marseille Raymon Depardon, regard sur les côtes méditerranéennes

© Raymond Depardon

1998  La Vieille Charite   Marseille Raymon Depardon, regard sur les côtes méditerranéennes

© Raymond Depardon

1982  Lido Venise Raymon Depardon, regard sur les côtes méditerranéennes

© Raymond Depardon

1965  Byblos Raymon Depardon, regard sur les côtes méditerranéennes

© Raymond Depardon


Comparatif Nikon D3200 et Canon 650D

Il y a quelques semaines, Canon sortait le 650D et Nikon le D3200. Deux nouveaux appareils photo reflex numériques qui viennent renouveler les best-sellers des boîtiers amateurs.

Oui mais voilà, vous hésitez probablement entre ces deux appareils ? Alors, D3200 ou 650D ?

Image11 Comparatif Nikon D3200 et Canon 650D

Les avantages du Canon 650D :

-          La présence d’un écran orientable. Il s’avère très utile pour réaliser vos photos et vos films.

-          La présence d’un écran tactile. Très intuitif, cela vous permet de tout piloter du bout des doigts, d’accéder rapidement au menu et aux réglages essentiels, comme un smartphone !

-          Un écran de meilleure résolution. Avec 1 440 000 points contre 921 000 pour le Nikon D3200, l’écran du Canon 650D est de bien meilleure résolution.

-          HDR. Le Canon 650D possède fonction HDR.

-          Une meilleure gestion en basses lumières. Avec une plage standard allant jusqu’à 12 800 ISO (6400 ISO pour le Nikon D3200), extensible jusqu’à 25 600 ISO (12 800 pour le Nikon D3200), vous aurez moins de bruit, ou de détérioration d’image en basses lumières.

-          Un mode rafale plus rapide. Vous pourrez ainsi prendre jusqu’à 5 images par seconde (contre 4 pour le Nikon D3200), très utile pour des sujets en mouvement !

-          Un mode vidéo plus performant. L’autofocus est à détection de contraste de phase*, donc beaucoup plus rapide que sur le Nikon D3200 (à contraste d’image**) : vous n’avez pas à vous souciez de la mise au point sur votre sujet, et pouvez choisir directement depuis l’écran tactile la zone de netteté que vous souhaitez.

* L’Autofocus à détection de contraste de phase est un système particulier puisqu’il utilise un système télémétrique qui « découpe » en deux l’objectif. Les rayons issus de ces deux parties sont analysés par le capteur qui va pouvoir déterminer la bonne distance de mise au point de manière rapide, à partir des 2 points déphasés.

** L’Autofocus à détection de contraste d’image part du principe qu’une image est bien nette lorsqu’elle est contrastée (dans le sens net / flou). La mesure faite est donc la mesure du contraste, ce qui est plus long car il faut le temps de trouver les deux zones contrastées.

EOS 650D Angle2 Comparatif Nikon D3200 et Canon 650D

Les avantages du Nikon D3200 :

-          Une meilleure résolution. Avec la course aux pixels, le Nikon D3200 est doté d’un capteur de 24 millions de pixels, contre « seulement » 18 millions pour le Canon 650D.

-          Plus de collimateurs. Vous retrouverez sur cet appareil 11 collimateurs, contre 9 sur le Canon.

-          Une plus grande autonomie de batterie. Vous pourrez ainsi prendre jusqu’à 540 photos, soit une centaine de plus qu’avec le Canon 650D.

-          Plus léger et plus compact. Avec seulement 505g et un encombrement de 125x96x76cm, contre 575g et un encombrement de 133x99x78cm pour le Canon 650D, le Nikon D3200 vous suivra partout !

-          Moins cher ! Comptez environ 650€ pour le Nikon D3200 et 800€ pour le Canon 650D.

nikon d3200  Comparatif Nikon D3200 et Canon 650D

Et vous, lequel préférez vous ?


Un comparatif pour choisir votre appareil photo !

Choisir un (nouvel) appareil photo numérique pour partir en vacances, photographier le mariage de votre meilleur ami, ou pour la vie de tous les jours est un véritable casse-tête. Oui, nous sommes souvent (très) exigeants & les comparatifs des distributeurs nous laissent quand même perplexes.

Reflex /« hybride » / bridge / compact, entre la guerre Canon / Nikon, le prix de l’appareil, le choix de l’optique, et on en passe, pas facile de s’y retrouver.

Pour vous aider à choisir, essayez Snapsort !

1-      Dès votre arrivée sur la page d’accueil, vous rentrez 2 critères : le type d’appareil que vous souhaitez & le prix !
NB : c’est en anglais, mais je vous explique tout dans cet article !

1ee page Un comparatif pour choisir votre appareil photo !

Les types d’appareils photos sont répartis en trois catégories :

-          Digicam, pour les compacts & les bridges
-          DSLR (Digital Single-Lens Reflex), pour les appareils photo reflex numériques
-          Mirrorless, pour les « hybrides », ou compacts à objectifs interchangeables

2-      Une première sélection apparaît alors, en fonction du prix et du type d’appareil. Vous pouvez affiner votre résultat avec plusieurs autres critères, plus ou moins poussés :

  1. BRAND : la marque
  2. GENERAL : des critères généraux, comme la légèreté, l’encombrement, la résistance à l’eau etc
  3. SCREEN : le type d’écran
  4. MOVIES : les caractéristiques du mode Film, comme la résolution, la possibilité de faire du slow motion…
  5. LOW LIGHT : les caractéristiques pour des basses lumières, à savoir la stabilisation d’image, la taille du capteur, des ISO élevés, la réduction du bruit …
  6. IMAGE QUALITY : la qualité d’image
  7. FEATURES : des options supplémentaires, comme la possibilité de faire de la 3D, des panoramas, le GPS
  8. SHUTTER : le rideau (sous-entendu d’obturation, pour la vitesse du temps de pose)
  9. STORAGE : le type de stockage ( SD, compact flash …)

Vous voulez voir ce que cela donne ? Nous avons rentré les caractéristiques suivantes :

-          Reflex
-          Prix <1500€
-          Stabilisation d’image

Le site nous propose alors 18 résultats & les classe selon leur pertinence. Le grand gagnant est :

choix reflex Un comparatif pour choisir votre appareil photo !

Si à l’inverse, vous ne savez pas quel type d’appareil vous conviendrait le mieux, pas de problème ! Pour les vacances à la plage, vous souhaitez un appareil qui résiste à l’eau, vous voulez pouvoir filmer vos enfants en bonne qualité, faire des panoramas magnifiques de la plage & des cocotiers et écran tactile pour la touche de fun ? Cliquez simplement sur les différentes caractéristiques !

vacances Un comparatif pour choisir votre appareil photo !

Seul point négatif de ce comparateur, il est en anglais !

Vous vous en êtes servi ? Qu’en pensez vous ?


L’indispensable Guide des objectifs pour reflex numériques

Parce que

-          vous êtes photographe en herbe ou amateur

-          vous recherchez un nouvel objectif qui correspond vraiment à ce que vous voulez faire, par exemple de la macro-photographie pour pouvoir photographier une jolie petite abeille

-          vous ne comprenez pas encore grand-chose aux indications techniques fournies pour chaque objectif

-          vous trouvez qu’il y a trop de sites comparatifs & pas forcément neutres

-          vous êtes (totalement) perdus dans la jungle des centaines d’objectifs disponibles sur le marché (il n’y a aucune honte, nous aussi !) …

Alors le guide que nous vous présentons dans cet article est fait pour vous !

1ère image Lindispensable Guide des objectifs pour reflex numériques

Laurent Breillat, du site partenaire Apprendre-la-photo, propose enfin un guide complet et vraiment ludique (et d’actualité !!). Non seulement, il vous permet de comprendre le jargon utile pour la suite (comme la taille du capteur / longueur focale / stabilisation et j’en passe), mais il propose une approche différente : en fonction de vos besoins !

Exemples :

-          vie quotidienne

-          paysage

-          portrait

-          macro

-          reportage

-          architecture

-          voyage

-          photo de nuit

-          spectacle

Je ne vais pas tous les citer, il y en a plus de 17 !

Ce que l’on aime dans ce guide, c’est sa présentation :  classé par besoins, il suffit d’aller directement à la rubrique concernée. On ne se pollue pas d’un choix d’objectif qui ne servirait à rien (pas besoin de nous citer une ribambelle d’objectifs grand angle pour photographier notre petite abeille).

sommaire Lindispensable Guide des objectifs pour reflex numériques

En se rendant sur la rubrique « Macro », on se retrouve avec un tableau de choix très simple, les objectifs étant classés par prix. On y retrouve aussi le poids, car malgré tout, c’est un paramètre important à prendre en compte.

comparatif objectif macro Lindispensable Guide des objectifs pour reflex numériques

Pour plus d’informations sur un objectif, on se retrouve en un seul clic sur une fiche  contenant les caractéristiques principales, la possibilité de voir des photos prises avec cet objectif, ainsi qu’une indication des prix. Un véritable gain de temps !

test tampron 90mm Lindispensable Guide des objectifs pour reflex numériques

Téléchargez gratuitement un extrait et achetez ce guide pour seulement 27€ sur www.objectifsphoto.fr

Bon shopping !

Gwendoline


5 bonnes raisons de se mettre au Reflex

Pour mon premier article (je suis Chloé) j’ai choisi de vous donner les raisons qui m’ont poussé à me mettre au reflex.

Raison n°1
Faut-il le rappeler, le reflex permet de faire des photos de très bonne qualité et possède sur ce point un meilleur rapport qualité/prix que les compacts ou les bridges.
Pourquoi cela ? Parce que les capteurs des reflex sont de plus grande taille, avec une meilleure définition, et surtout parce que les optiques des objectifs donnent un meilleur rendu.

Raison n°2
Le reflex est l’appareil qui vous laissera la plus grande liberté dans les possibilités de réglages. Sensibilité du capteur, vitesse d’obturation, ouverture du diaphragme ou encore mode manuel pour les plus aguerris, vous avez vraiment la possibilité de choisir les réglages les mieux adaptés à la photo que vous voulez faire.
En particulier, le reflex permet de plus jouer sur la profondeur de champ pour la faire varier au maximum, grâce à un plus grand choix d’ouvertures (la plupart des bridges ne ferment pas au-delà de f/8).

Raison n°3
Le reflex possède, comme son nom l’indique, un système de miroirs à l’intérieur du boitier, si bien que l’image que l’on voit dans le viseur est exactement celle que l’on aura en photo.
Idéal pour composer sa photo au millimètre près !

Raison n°4
L’atout maître de votre reflex est l’objectif, que vous pouvez facilement changer en fonction du type de photo que vous prenez (paysage au grand angle, portrait au télé-objectif, macro…) et en fonction de votre budget (objectif lumineux, focale fixe).
Mon conseil : changez plutôt d’objectif que de boîtier, car vous obtiendrez une meilleure qualité d’image grâce à un bon objectif.

Raison n°5
Le reflex est plus réactif que le compact et permet de capter l’instant décisif. Lorsque vous appuyez sur le bouton de déclenchement d’un reflex pour prendre une photo, la prise est instantanée contrairement au compact qui ne démarre pas au quart de tour. Donc, bonne nouvelle, avec un Reflex vous ne louperez plus le sourire d’un bébé ou l’apparition d’un écureuil, tout sera dans la boîte !

Chloé

IMG 5178 5 bonnes raisons de se mettre au Reflex

Exemple d’un instant décisif !



La sensibilité ISO… et dans quels cas la pousser

La sensibilité ISO (sigle pour la norme de l’International Standard Organisation, anciennement ASA pour American Standard Association) représente la sensibilité de la surface sensible (le film ou le capteur) par rapport à la lumière. C’est un système de ratio de vitesse, ou de sensibilité à la lumière du film, ou du capteur. Ainsi, un doublement d’un nombre ISO (de 200 à 400 par exemple) implique un doublement de la rapidité du film, ou du capteur. Cela implique que, plus la valeur de la sensibilité est élevée, plus la pellicule (ou le capteur) est sensible à la lumière, et donc plus la quantité de lumière nécessaire à une exposition correcte est faible.

capoeira1 La sensibilité ISO... et dans quels cas la pousser

Réglages de la photo ci-dessus, avec un Canon 450D : ISO 800, ouverture F/4, vitesse 1/125, focale 21mm

L’avantage, avec les appareils photo numériques, est que l’on peut changer la sensibilité en un simple réglage, alors qu’en argentique, il fallait finir sa pellicule avant de pouvoir changer la sensibilité !

L’inconvénient, avec ces appareils photo numériques, c’est que plus on monte en ISO, plus on obtient un grain, qui n’est pas aussi joli que le grain argentique : on l’appelle le bruit numérique, et il fait apparaître des touches (tâches ?) de couleur, là où on attend du noir, du blanc, ou autre.

Résultat, la photo ci-dessus, si on la regarde de près (loupe sur la tête, ci-dessous), a du bruit… pas possible d’en faire un poster !

capoeira2 La sensibilité ISO... et dans quels cas la pousser

Cependant, dans certains cas, on n’a pas le choix (à moins d’avoir un super appareil photo avec un super capteur qui ne fait du bruit qu’à partir de 3600 ISO…), et on va pousser la sensibilité ISO, c’est-à-dire l’augmenter, car il n’y a pas assez de lumière et/ou car on ne peut pas baisser la vitesse et utiliser un trépied (comme c’est le cas en Photo de nuit).

Cas 1 : la photo de sport en salle
Comme pour l’image de capoeira ci-dessus, il fallait garder une vitesse assez élevée (et encore, on a un flou de mouvement dans les jambes, mais cela donne du dynamisme à la photo). Malgré une assez grande ouverture du diaphragme, ce n’est pas suffisant… donc on augmente la sensibilité ISO, pour avoir suffisamment de lumière !

Cas 2 : la photo d’enfants en intérieur
A moins que vous habitiez dans un loft avec verrière, votre salon n’est sans doute pas hyper lumineux et vous voulez immortalisez les souvenirs de vos bambins qui courent partout… Vous voyez le parallèle avec le sport en salle ? Donc, on monte les ISO.

Cas 3 : les photos de mariage, dans l’Eglise / le Temple / la Synagogue, etc.
Vous ne voulez pas utiliser votre flash car il ne fait pas si sombre que cela, en plus les mariés sont à plus de 3 mètres donc votre petit flash ne les atteindra pas… Vous montez les ISO.

Cas 4 : les photos de concert, de spectacle
Pas question d’utiliser le flash et gâcher l’ambiance du concert… même chose, on pousse les ISO !

Cas 5 : les photos où le flash est interdit
Eh oui, pour les sujets immobiles, on peut utiliser un trépied, mais en visitant certains lieux touristiques, monuments, musées… le flash est interdit. Alors, on augmente les ISO !

Et maintenant, y’ a plus qu’à ! Pour tous les autres points autour de la lumière, rendez-vous à nos cours Lumière, sensibilité et mode manuel !

Alexandra


Des cours de photo à Marseille !

Mon Cours Photo a le plaisir de vous annoncer le lancement de ses cours de photo en ligne à Marseille !

Pourquoi Marseille ? Le Vieux Port, le quartier du Panier, Notre-Dame de la Garde, les nombreux parcs et jardins sont autant de sujets photogéniques ! Et surtout, vous êtes nombreux à nous demander si nous organisons des cours en région PACA… C’est chose faite !

FXP MARSEILLE PLAGES DIVERS MARSEILLES 051 Des cours de photo à Marseille !

© 2011 – François-Xavier PRÉVOT

Vous réussirez peut-être des photos comme celle-ci …

IMG 6303 Des cours de photo à Marseille !

© 2011 – François-Xavier PRÉVOT

A très bientôt, pour de plus belles prises de vues !

Alexandra


5 questions à se poser avant de prendre une photo

Comme l’a dit John Stuart Mill, « La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard »…

Aujourd’hui, soyons prévoyants, et posons-nous les bonnes questions (autour d’un bon jus de fruit frais pour conjurer les virus de l’hiver) avant de prendre une photographie :

P1010140 5 questions à se poser avant de prendre une photo

1) Dans quel sens prendre la photo ?

On a souvent l’habitude de tenir son appareil photo d’une manière, soit horizontale (format « paysage »), soit verticale (format « portrait »). Demandez-vous si vous ne devriez pas changer de sens !

2) Est-ce que mon cadre est droit ?

Certes, les logiciels de retouche nous permettent de redresser les photos, mais ce serait quand même plus sympa de les faire bien droites dès le début, pour éviter d’avoir le mal de mer ou de terre… Pour cela, prenez des repères, ou dans le cas des habitués aux viseurs reflex, activez l’écran LCD avec quadrillage pour vérifier que vous ne tanguez pas ! Cela vous aidera aussi pour la composition de l’image.

3) Qu’est-ce que je veux raconter ?

Eh oui, car photographier signifie « écrire avec la lumière », donc quelle histoire voulez-vous écrire ? C’est tout l’art du photoreportage, mais c’est aussi pour capturer l’émotion d’un moment en famille…

4) Quel est l’arrière-plan ?

Souvent quand on photographie un sujet, on oublie de vérifier l’arrière-plan, et on découvre ensuite avec regret qu’une plante mal placée donne des oreilles de lapin à notre grand-mère ou qu’un personnage pas très inspirant passait sur le côté de la photo… Bref, il faut surveiller son arrière-plan aussi (en général on surveille bien le premier plan) car des éléments risquent de gâcher la photo.

5) Suis-je assez près du sujet ?

Aujourd’hui la plupart des appareils photo numériques sont dotés de zooms très puissants, et les bons reflex ont aussi des focales aux dimensions honorables… Alors utilisons ces appareils pour nous rapprocher du sujet ! La photo sera plus dynamique, le portrait plus intense, le souvenir plus fort, que si vous laissez le personnage en tout petit…

Est-ce que je me suis posée ces questions pour la photo ci-dessus ? Oui ! Surtout la 3ème icon wink 5 questions à se poser avant de prendre une photo

Heureusement, inconsciemment, intuitivement ou empiriquement, nous savons que ce sont de bonnes questions à se poser !

Alexandra


Des étincelles dans les lampadaires

Cette photo de nuit a été prise place Vendôme, dans le froid, pas très tard puisque nous sommes en hiver. J’ai aimé les étincelles provenant des lampadaires, et le détail de la colonne d’Austerlitz… Eh oui, encore un monument à la gloire de Napoléon !

IMG 9440 Des étincelles dans les lampadaires

Pour les photos de nuit, on l’a dit, mieux vaut être muni d’un trépied. Afin de réduire le bruit numérique, équivalent du grain mais en moins artistique, il est conseillé de choisir une faible sensibilité. Notamment lorsqu’on utilise une focale élevée (on « zoome »), la présence de bruit est encore plus garantie…

Donc pour cette photo, j’ai choisi ISO 200, F/18 pour avoir du détail à la fois au premier et au second plan, et 2,5 secondes de temps de pose.

Alexandra


C’est officiellement l’hiver…

Cela fait un mois que tout Paris, toute la France, toute l’Europe ont froid, même le Canada n’arrive plus à déneiger ses routes, tant les conditions météo y sont hivernales… Et c’est seulement aujourd’hui que nous fêtons l’arrivée de l’hiver ! ? Alors peut-être le printemps arrivera-t-il le 21 février et on sera à la plage pendant les vacances de Pâques ? Pour changer des photos de neige, car j’en ai en stock… voici un petit coup de chaleur, de grand bleu et de sérénité avec ces deux cultivateurs d’algues de Nusa Lembongan, une petite île encore peu touristique au sud-est de Bali.

IMG 6883 Cest officiellement lhiver...

Pour l’anecdote, c’est justement à cause de ces algues que l’île n’est pas plus touristique… D’une part l’eau est tellement peu profonde qu’on ne peut pas nager à moins de marcher 1km en direction du large, peut-être, et d’autre part les algues côtoient des coraux cassés qui vous explosent la plante du pied.

Alors, pourquoi est-ce une « photo que l’on aime » ? La règle des tiers n’y est pas, mais on y trouve un symétrie agréable, celle des deux barques, et le mouvement des cultivateurs vient redonner « vie » à cette étendue calme.

Côté technique, c’est la photo d’été aux réglages « standard », qui passent à coup presque sûr… Limite de l’automatique, mais j’ai tout réglé manuellement sur mon reflex : ISO 100 (plein soleil !), vitesse 1/125 (rien ne bouge !) et ISO f/13 : assez grande profondeur de champ pour tout net, car c’est une photo de paysage avant tout.

Alexandra