flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Posts Tagged ‘reflex’

L’épicerie de Santa Teresa

Pour respecter le droit à l’image lors d’un cours photo Paris, il est conseillé soit de demander à vos sujets si cela ne les dérange pas que vous les preniez en photo, soit de ne pas montrer les visages, comme sur la photo ci-dessous. Vous apprendrez en cours photo sur la vitesse, qu’une manière simple de flouter les personnages est d’utiliser une faible vitesse d’obturation de votre appareil photo reflex numérique. En maîtrisant les autres paramètres-clé à la réalisation de photo en mode manuel que sont l’ouverture du diaphragme et la sensibilité ISO, vous pourrez effectuer ces clichés facilement.

P1010003 Lépicerie de Santa Teresa

Cette épicerie se situe à Santa Teresa, le Montmartre de Rio de Janeiro, et je l’adore tant elle m’impressionne par sa hauteur de plafond et son côté suranné ! Pour les réglages, j’ai utilisé ISO 100, une vitesse d’1 seconde et une forte oubverture du diaphragme avec mise au point sur les étagères de victuailles, soit F/3,1.

Vous trouverez certainement de pareilles épiceries à Montmartre en cours photo Paris !

Alexandra


Dégradé vert

Le plaisir de la photographie reflex, c’est de l’utiliser en mode manuel… pour maîtriser l’effet recherché. Par exemple sur ce paysage, je recherchais la plus grande profondeur de champ possible pour un maximum de netteté, puisque le paysage, mon sujet, était situé de 1m à 10km de moi ! Il s’agit de choisir une ouverture faible du diaphragme… soit un chiffre élevé, ici : F/36.

IMG 6442 Dégradé vert

Mes autres réglages étaient ISO 100, une focale de 73mm et une vitesse lente, de 1/13, justement parceque l’ouverture du diaphragme était si petite qu’une vitesse élevée aurait rendu la photo trop sombre.

C’est la fameuse règle de réciprocité entre l’ouverture du diaphragme et la vitesse de l’obturateur : l’un compense l’autre :
- plus la vitesse est lente, plus l’ouverture du diaphragme peut être réduite (et le chiffre élevé), et vice-versa ;
- plus la vitesse est rapide, plus l’ouverture du diaphragme peut être importante (et le chiffre petit), et vice-versa ;
… pour faire parvenir une même quantité de lumière au capteur de votre appareil photo.

En suivant ces règles, vous pourrez utiliser votre reflex en mode manuel, comme les pros ! Et décider du rendu de votre photographie reflex en fonction de votre inspiration du moment !

Alexandra


Salon de beauté cubain

L’un des objectifs de la photographie est de témoigner, de raconter une histoire, comme on l’apprend en stage photo Paris. En premier lieu, au premier plan, on voit une belle américaine, symbole des années fastes et corrompues de La Havane. Mais il n’y a pas que les voitures qui sont des témoignages des années 50… Ce salon de beauté est tellement abandonné que l’on distingue la lumière du soleil à l’intérieur… il n’a plus de toit, encore moins de clientes ! Avec un peu d’imagination, on voit une belle dame sortant de la voiture allant se faire un beau brushing…

IMG 1593 Salon de beauté cubain

Avec la lumière de midi, j’ai réglé mon Canon sur ISO 200 et choisi une vitesse élevée de 1/200, et gardé une ouverture assez grande de F/9.

Côté composition, la structure du salon de beauté m’offrait 3 tiers verticaux parfaits, et je n’ai pas cherché à centrer plus la voiture pour ne pas perdre de vue le sujet… un salon de beauté abandonné.

Plus de témoignages de ville dans un prochain stage photo Paris !

Alexandra


L’écolier au pied nu

La région d’Ubud à Bali est LE lieu du tourisme équitable, écologique… même si les touristes circulent dans de grosses berlines japonaises à air conditionné ! Donc un beau jour d’août j’ai fait un parcours relativement écologique interrompu de prises de photographies reflex, à savoir une journée de VTT à travers champs, ou plutôt rizières, avec quelques montées féroces, et de joyeuses descentes au milieu des villages typiques, c’est-à-dire organisés en communautés. L’entraide et le lien familial sont primordiaux à Bali, et les frères d’une même famille, une fois mariés, vivent avec leurs épouses auprès de leurs parents, grands-parents… tandis que les soeurs vont rejoindre la communauté de leurs maris, qui n’est jamais très loin de celle de leurs parents.

Au cours de notre parcours, nous avons visité une école primaire et essayé tant bien que mal d’échanger quelques mots avec les enfants. Les plus âgés étaient timides devant l’appareil photo, mais les plus jeunes beaucoup moins, excités de voir des « blancs ». En particulier, il était amusant de regarder ces 3 enfants participer et compléter des équations au tableau… et encore plus de remarquer qu’il manquait une chaussure à l’un d’eux.

IMG 7666 Lécolier au pied nu

J’ai tout de suite pensé au sketch de Gad Elmaleh… l’école, et l’enfant qui sort sans chaussure parce qu’on les lui a chipées !

Pour cette photographie reflex numérique, la luminosité était faible et je ne voulais pas utiliser le flash, j’ai donc réglé mon Canon EOS 450 D sur 400 ISO et une vitesse lente de 1/15, d’où le léger flouté au moment où l’écolier se retourne vers moi.

Alexandra


Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace

Le vieil adage peut-il se vérifier en cours de photo à Paris ? Je l’avoue, ces singes n’ont pas été pris au zoo de Vincennes mais à la Monkey Forest d’Ubud, à Bali, où les singes sont en liberté mais tellement habitués aux touristes qu’ils n’hésitent pas une seconde à leur sauter dessus pour leur voler gâteaux, bouteilles d’eau, voire appareils photos (compacts…, les reflex sont trop lourds et trop bien arnachés) !

IMG 7192 Ce nest pas à un vieux singe quon apprend à faire la grimace

Quelques mots d’ordre pour prendre des photos d’animaux : discrétion, et patience. Je n’avais pas trop besoin de la première qualité à Bali puisque les singes n’ont pas du tout peur des humains, et sont chez eux dans ce sanctuaire jonché de statues de nos lointains cousins ! En revanche la patience, grande vertu des photographes, l’est encore plus pour les animaux car ils sont totalement imprévisibles. J’attendais depuis quelques minutes que les 4 paires d’yeux se tournent vers moi quand finalement l’une des mères m’a servi cette grimace : ni un cri, ni un bâillement… alors je dirai que c’était une grimace !

Les réglages de mon Canon ? ISO 400 pour l’obscurité, vitesse 1/125 pour bien capter tout mouvement soudain et rapide des animaux, focale F5,6 pour minimiser la profondeur de champ, et un flash sous-exposé d’un tiers.

A bientôt dans les cours de photo à Paris !

Alexandra


Zooming sur une fleur de lotus

Pour épater vos amis, rien de tel qu’un atelier photo sur le zooming.

Munis de votre appareil photo reflex numérique, choisissez une vitesse assez lente, par exemple 1/60ème de seconde. Faites le point sur l’objet de votre choix, placé au milieu de votre cadre. A ce moment, votre zoom est au minimum. Au moment de déclenchez pour prendre la photo, tournez rapidement votre zoom jusqu’au maximum, et vous obtiendrez ce genre de photo :

IMG 6917 Zooming sur une fleur de lotus

Cela s’appelle un « zooming », et vous comprenez maintenant pourquoi !

Vous pouvez aussi l’essayer sur un personnage et ça peut donner des portraits assez étonnants… Par exemple en donnant l’impression qu’un homme a les cheveux en brosse alors qu’ils sont lisses comme tout… A essayer absolument en atelier photo sur vos camarades, et  à leur insu !

Idéalement, votre zoom doit être suffisamment fort, mais pas besoin non plus d’un objectif de paparazzi !

Alexandra


Une pause en technicolor

Fini les appareils compacts que je ne peux ni dompter ni maîtriser, bonjour les appareils de photographie reflex qui m’aident à capturer toute l’intensité de la réalité, comme cette pause en technicolor !

IMG 5990 Une pause en technicolor

Quel assortiment de couleurs ! Une pause en technicolor pour ces deux indonésiens, allant du vert au rouge en passant par le jaune et le orange, au détour d’une rue, en fin de journée. J’ai alors réglé mon Canon EOS 450 D sur ISO 400, une vitesse moyenne de 1/80, un zoom au maximum façon paparazzi en herbe (à 135mm…) et une ouverture faible de F7,1.

Avec les cours de photographie reflex vous apprendrez les réflexes des pros de la photo !

Alexandra


Dans les champs

Le premier cours de photographie à choisir pour savoir maîtriser son appareil de photographie reflex numérique est le cour sur la priorité à l’ouverture (Av sur les Canon, A sur les Nikon), afin de choisir quelle profondeur de champ donner à ses photos en fonction de l’ouverture du diaphragme et de la longueur de la focale (zoom).

La profondeur de champ permet notamment de donner une perspective à des photos et de différencier les plans :

IMG 6246 Dans les champs

Les réglages pour ce cliché : ISO 200 (ciel bien couvert), vitesse 1/80 (assez lente, du coup on peut voir le mouvement de son bras et de son rateau), zoom à 85mm (équivalent 135) et ouverture minimale (avec une telle focale et un Canon EOS 450D) à F13.

Ainsi vous pouvez distinguez 4 niveaux différents : l’herbe au premier plan est floue, car en dehors de la courte zone de profondeur de champ qui se situe sur la bande verte et la travailleuse des champs. Un 3ème plan est celui des arbres élancés, et le dernier plan, à peine visible, est le versan de la montagne.

Apprendre la photographie reflex va vous permettre de réaliser de belles photos et de vraiment faire vivre vos souvenirs de voyages !

Alexandra


Les jumeaux

Les stages photo à Paris proposent des cours sur la composition de l’image, particulièrement utiles pour les personnes avec peu de connaissance en peinture classique ou en graphisme… et encore moins en photographie. Une des règles sacrées est la règle des tiers qui divise l’image en trois espaces verticaux et trois horizontaux. Cependant, quelle règle n’a pas son exception ? Cette exception s’appelle la symétrie !

Par exemple :

IMG 5986 Les jumeaux

La scène est amusante, et à première vue ces conducteurs de becak (sortes de pousse-pousse à vélo en Indonésie) semblent être exactement dans la même position… Mais en commençant le jeu des 7 différences on remarque que l’un somnole tandis que l’autre joue au Tetris sur son portable, ou regarde juste l’heure plutôt.

Les réglages de mon Canon EOS 450D sur cette photo : ISO 400 pour la fin de journée, vitesse 1/60, assez lente mais ils ne bougeaient pas d’un poil donc je n’ai pas pris trop de risque ! et ouverture F14.

Pour revenir en France, je vous mets au défi de trouver deux chauffeurs de taxi symétriques ou presque lors de votre prochain stage photo à Paris !

Alexandra


Travailler en fumant

Un haut point du tourisme en Indonésie est le cratère du Kawa Ijen, à l’extrémité est de l’ile de Java, depuis que Nicolas Hulot y est passé faire un reportage…
Je ne croise donc que des français dans la montée vers le cratère, mais aussi les travailleurs du soufre.
Munie de mon appareil photo reflex numérique, j’atteins le cratère au petit matin alors que le soleil, lui, ne l’a pas encore atteint, c’est pourquoi je règle la sensibilité sur ISO 200. Et peu à peu remontent du fond du cratère fumant les travailleurs qui vont chercher le soufre en son sein, et marchent pas moins de 4km charges d’environ 80kg pour amener ce soufre jusqu’a la route, qui sera ensuite utilise dans l’industrie pharmaceutique et pour blanchir le sucre de canne a une centaine de kilomètres de la. Le labeur endure par ces hommes, l’odeur insupportable de la fumée et du soufre (une odeur d’œuf pourri !) nous font comprendre aisément qu’une cigarette est un moindre mal dans ces conditions… D’ou cette photographie numérique pour laquelle j’ai choisi la priorité ouverture afin de minimiser la profondeur de champ avec un réglage de F5, 6, afin que mon fumeur ressorte par rapport à la paroi rocheuse qu’il vient de passer. La vitesse s’est automatiquement mise sur 1/125 quand j’ai pris le cliché.

IMG 6507 Travailler en fumant
C’est le grand avantage des photographies reflex numériques : en plus de pouvoir visualiser le cliche, on peut également choisir le mode de prise de vue sans forcement choisir un manuel 100%, surtout lorsque le sujet bouge et ne va pas nous attendre ! J’ai donc choisi la priorité ouverture, Av sur mon Canon EOS 450D.

Alex