flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Posts Tagged ‘voyage’

Travel Photographer of the Year 2016 : les photos primées

Le Travel Photographer of the Year récompense chaque année les meilleures photographies de voyage de l’année. Des rues de New York prises dans la tempête de neige aux volcans d’Éthiopie en activité, en passant par l’atelier d’un pâtissier cubain, les meilleures images de 2016 nous font voyager d’un bout à l’autre de la planète. Elles seront exposées à Hull dans le cadres des célébrations de la capitale de la culture 2017, du 18 mai au 30 juin, puis au 10 Stockwell Street, Greenwich à Londres, du 4 août au 3 septembre. Et si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre sur place, voici une petite sélection des meilleures photos :

 

Travel Photographer of the Year 2 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesJoel Santos, Portugal. Premier prix du Travel Photographer of the Year 2016

Pêcheur sur le lac Bosumtwi, Ashanti, Ghana. Selon la tradition, les pêcheurs utilisent, en guise d’embarcations, des planches de bois appelées paduas.

Travel Photographer of the Year 3 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesJoel Santos, Portugal. Premier prix du Travel Photographer of the Year 2016

Cette image aérienne offre une vue unique à l’intérieur du volcan Erta Ale (qui signifie « montagne fumante » en Afar, la langue locale), à Danakil, Éthiopie.

Travel Photographer of the Year 4 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesAnkit Kumar, Inde. Premier prix du Young Travel Photographer of the Year (moins de 14 ans)

Le lac Natron, qui s’étend au pied du Mont Lengai, en Tanzanie, et où les flamants se rassemblent pour se nourrir.

Travel Photographer of the Year 5 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesMichele Palazzo, Italie. Premier prix dans la catégorie Villes : architecture et espaces

Lors de la tempête de neige Jonas qui a balayé la côte Est, j’ai capturé cette image du célèbre immeuble Flatiron de New York, pris dans les tourbillons de neige.

Travel Photographer of the Year 6 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesBiran Zhao, Chine. Premier prix dans la catégorie Façonné par la lumière.

Chaque matin, en toute saison, ces religieuses marchent dans la montagne, dans le comté de Baiyu, Ganzi, province de Sichuan, en Chine.

Travel Photographer of the Year 7 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesAlison Cahill, Royaume-Uni. Premier prix dans la catégorie Nouveau talent, Les yeux dans les yeux.

Fitri s’occupe d’un client au salon Son & Dad Barbers, à George Town, Penang, Malaysie, tandis que sa femme attend patiemment.

Travel Photographer of the Year 8 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesCraig Easton, Royaume-Uni. Premier prix dans la catégorie Série terre, mer, ciel.

En regardant vers l’est, un jour d’hiver parfaitement calme, en direction des marcheurs qui longent le lac marin de West Kirby, dans la péninsule de Wirral, au Royaume-Uni.

Travel Photographer of the Year 9 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesCraig Easton, Royaume-Uni. Mention spéciale, catégorie Humanité.

Madame Cancy, vendant des popcorns dans le petit cirque familial itinérant Cancy, à Monpazier, Dordogne, France.

Travel Photographer of the Year 10 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesJeremy Woodhouse, Royaume-Uni. Félicitations du jury, catégorie Façonné par la lumière.

Ce pâtissier de Viñales, Cuba, était en train de glacer un gâteau lorsque le soleil couchant est apparu à travers la porte et imprimé son ombre sur le mur.

Travel Photographer of the Year 11 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesSue O’Connell, Royaume-Uni. Mention spéciale, catégorie Humanité.

Ces saddhus ont certainement parcouru de longues distances pour assister au Kumbh Mela, un important pèlerinage hindouiste, à Haridwar, en Inde du Nord.

Travel Photographer of the Year 12 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesMarsel van Oosten, Pays-Bas. Mention spéciale, catégorie Humanité

Un fermier inspecte les filets dans une grande exploitation de crabes sur la côte, à Xiapu, Fujian, Chine

Travel Photographer of the Year 1 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesSergey Pesterev, Russie. Mention spéciale, catégorie Série terre, mer, ciel.

Coucher de soleil sur le lac Baïkal, en Russie, avec des crêtes de glace au premier plan.

Travel Photographer of the Year 13 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesTimothy Allen, Royaume-Uni. Finaliste, catégorie Série voyages et aventures.

Caravanes au coucher du soleil lors du pèlerinage d’El Rocío, en Andalousie, Espagne.

Travel Photographer of the Year 14 Travel Photographer of the Year 2016 : les photos priméesZhiwen Huang, Chine. Mention spéciale, catégorie Villes : architecture et espaces.

Une lune rouge s’élève au-dessus du pont qui traverse la baie, à Shenzhen, Chine.

 

 

 


Carthagène : l’invitation au voyage de Depardon et Loustal

Les regards d’un photographe et d’un dessinateur sur la ville colombienne de Carthagène se rencontrent à la Maison de l’Amérique latine, à Paris, du 10 novembre au 12 décembre 2015.

En mars 2015, à l’invitation de l’agence Magnum et du label de bande-dessinée Aire Libre, le photographe Raymond Depardon et l’auteur d’illustrations et de B.D. Jacques de Loustal se sont rendus à Carthagène avec pour projet de faire ensemble le portrait de cette ville caribéenne inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Leur choix s’est porté sur sur elle en raison de sa lumière, de la variété de ses paysages, la mangrove, la mer des Caraïbes, les Andes, la citadelle et ses remparts…

L’un armé d’un appareil photo argentique format 6X7 et d’un Rolleiflex, et l’autre d’un petit Leica numérique et d’un carnet de croquis, ils parcourent la ville pour en capturer l’atmosphère et les couleurs. Depardon explique : « Notre objectif était de ne pas donner un message particulier, mais de se laisser aller, de photographier des gens dans un décor… de marcher dans les rues ensemble avec chacun un objet différent. »

De retour en France, le photographe développe ses pellicules et l’illustrateur compose 38 illustrations, en utilisant différentes techniques (aquarelle, fusain, encre sépia, etc.).

Le résultat est un beau portrait croisé, tendre, humain et joyeux, de Carthagène et de ses habitants.

 

Depardon3 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Depardon

Loustal2 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Loustal

Depardon5 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Depardon

Loustal1 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Loustal

Depardon6 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Depardon

Loustal4 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Loustal

Depardon7 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Depardon

Loustal3 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Loustal

Depardon1 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Depardon

Loustal5 Carthagène : linvitation au voyage de Depardon et Loustal© Loustal

 

Depardon/Loustal

Dates : du 10 novembre au 12 décembre 2015.

Horaires : du lundi au vendredi de 10h à 20h / Le samedi de 14h à 18h / Fermé les jours fériés.

Adresse : 217, bd Saint-Germain – 75007 Paris / Métro Solférino ou Rue du Bac

Site Internet : http://mal217.org/fr

Tarif : accès libre.

 


Le Petit Guide du Voyageur Photographe, par Madame Oreille

Le Guide du photographe voyageur de Madame Oreille, c’est un guide de 160 pages, tout carré, avec une police style machine à écrire, le tout illustré de magnifiques photos. Loin des énormes livres qui peuvent sembler barbares sur les techniques et les conseils en photographie, le guide de Madame Oreille décomplexe le sujet avec une structure pratique (avant – pendant – après le voyage), des tutoriels pointus.

1ere photo2 Le Petit Guide du Voyageur Photographe, par Madame Oreille

Guide du Voyageur Photographe, Madame Oreille

Ce guide est fait pour toutes les étapes des photos de voyage :

-          le matériel : du choix du boitier à celui de l’objectif, en passant par le transport, on y trouve plein de petits conseils pratiques et d’accessoires super sympas comme le Pogo de Polaroïd.

choix objectifs Le Petit Guide du Voyageur Photographe, par Madame Oreille

© Madame Oreille

-          la prise de vue : au sommaire de la prise de vue, des rappels de base en photographie, des conseils simples pour réussir ses photos dans des cas concrets (exemple : coucher de soleil, photo panoramique)

pano Le Petit Guide du Voyageur Photographe, par Madame Oreille

© Madame Oreille

-          le post traitement : ici, pas question de vous apprendre comment effacer un bouton sur le nez, non non. Après un rappel sur le format RAW, la partie post-traitement du Guide vous donnera les bases pour sublimer vos photos de voyages, comme « redresser un horizon »

Sans titre1 Le Petit Guide du Voyageur Photographe, par Madame Oreille

© Madame Oreille

-        Cerise sur le gâteau, l’auteure nous propose également des cas d’études, véritables tutoriels comme « Après l’orage », où tout est expliqué : les paramètres, le matériel utilisé et comment y arriver (le plus important !).

Durant tout le Guide, les nombreux exemples photographiques sont là pour illustrer les propos de Madame Oreille. Et pour une fois, les photos ne sont pas prises avec le dernier Canon D Mark III, mais avec un « simple » Canon EOS 550D, (car non, tout le monde ne possède pas un Reflex « Pro »); du coup, tout cela nous parle un peu plus !

Tout  n’est pas fait que pour le voyage, ce qui fait que l’on peut sans problème se replonger dans le Guide à d’autres moments & pour d’autres choses, comme « la règle des tiers », « soigner le premier plan » ou encore « le noir et blanc »

regle des tiers Le Petit Guide du Voyageur Photographe, par Madame Oreille

© Madame Oreille

On adore ce Petit Guide du Voyageur Photographe, par Aurélie Amiot, alias Madame Oreille en blogueuse, pour seulement 27 €.


5 conseils pour réussir ses photos de voyage (et de week-end)

C’est durant une escapade hors de son quotidien que l’on réalise le plus de photos, allez savoir pourquoi. Week-end à la campagne, dans une capitale européenne, à la plage ou au bout du monde, on se transforme vite en véritable paparazzi.

A la veille du premier long week-end de l’année, voici quelques petits conseils pour vous préparer au mieux :

1. Choisissez bien votre matériel

Entre le poids & l’encombrement du reflex et sa panoplie d’objectifs & d’accessoires, d’une part, et le simple compact numérique d’autre part, pas facile de se décider.

martin parr 5 conseils pour réussir ses photos de voyage (et de week end)

(c)Martin Parr

Si vous optez pour le reflex, limitez-vous à un ou deux objectifs : grand angle, téléobjectif, standard ou focale fixe … tout dépend de ce que vous souhaitez faire, alors mieux vaut anticiper un minimum. Si vous êtes à l’aise avec les réglages, c’est le top, mais attention, pour certaines destinations, cet appareil plutôt volumineux est synonyme de signe extérieur de richesse.

A l’inverse, le compact est à la fois léger, donc il ne va pas vous encombrer, et discret, donc vous n’allez pas vous faire repérer à 1 kilomètre ! Le seul inconvénient, c’est le temps de déclenchement des compacts souvent supérieur à celui des reflex, qui risque de vous faire manquer un instant décisif ou sur le vif

Enfin l’envie d’utiliser votre smartphone comme appareil photo est de plus en plus forte : vous l’avez TOUJOURS sur vous, et vous préférez oublier vos clés de maison plutôt que votre iPhone ou autre smartphone… Donc pratique pour témoigner de vos longs week-ends, même si l’on attend encore une meilleure résolution de l’image.

2. Soyez prévoyant

Si vous partez en vadrouille toute la journée, pensez bien à charger correctement votre batterie (si vous en avez une deuxième, ne la laissez pas seule dans la chambre d’hôtel, mettez la dans votre sac) & n’oubliez pas de vérifier l’état de votre carte mémoire. On n’est jamais trop prudent !

Pensez également à prendre un sac pour protéger votre appareil : le sac à dos est recommandé pour les photos de paysages, si vous transportez également des objectifs lourds, un trépied… et les besaces seront plus utiles pour les reportages ou photos sur le vif, dans la rue.

3. Ciblez vos thématiques

Vous êtes tentez de photographier « tout et n’ importe quoi », de vider  12 cartes mémoires de 8Go… mais vous n’êtes pas un simple touriste qui mitraille ! C’est pourquoi nous vous conseillons de choisir des thèmes et de vous y tenir, en guise d’exercice.

A la façon d’un reporter pour un grand magazine, tentez de faire des séries variées avec des thèmes précis, cela vous permettra de cibler vos prises de vue, et de faire un travail de recherche qui vous aidera à vous améliorer en photo ! Variez les angles, soignez la composition, soulignez les détails, bref, amusez-vous !

thème punk mon cours photo 5 conseils pour réussir ses photos de voyage (et de week end)

Thème abordé : les Punks à Londres

4. Pour les paysages, accordez de l’importance à la composition et à la luminosité

La photo de paysages est souvent la photo de prédilection des photographes amateurs qui quittent enfin la ville pour respirer l’air pur de nos campagnes ! Pour les photos des grands espaces, notre conseil numéro 1 est de soigner la composition : repérez les lieux, placez-vous au meilleur endroit, essayez d’avoir les meilleurs angles possibles, jouez sur la règle des tiers et pensez au cadrage !

Notre conseil numéro 2 est de choisir le bon horaire pour faire vos photos, si votre emploi du temps le permet… Il va peut-être falloir décaler le petit déjeuner ou l’apéritif ! En effet nous trouvons que la luminosité des photos de paysages sont vraiment magnifiques tôt le matin ou tard l’après-midi, car c’est à ce moment-là que le jeu de lumière est le plus intéressant : lever ou coucher de soleil, jeu d’ombre, etc.

paysage normandie1 5 conseils pour réussir ses photos de voyage (et de week end)

Paysage Normandie : Le Perche, fin de journée

5. Allez plus loin tout en explorant le quotidien

Vous partagerez sûrement notre avis : les plus belles photos sont celles qui font passer un message ou une émotion. Les photos sur le vif sont très belles car prises avec un regard différent (un cadrage, une expression singulière). Ces photos naturelles non posées sont empreintes d’authenticité.

Ainsi, n’hésitez pas à prendre en photo l’environnement de l’endroit où vous vous trouvez, comme les marchés, ou encore les ambiances dans les restaurants ou dans les bars.

Sur ce, nous vous souhaitons un excellent week-end de Pâques !
Nous attendons des photos d’oeufs ou de lapins ou de poules icon wink 5 conseils pour réussir ses photos de voyage (et de week end)

L’équipe de Mon Cours Photo


Adorables bouts d’chou

Mon voyage vers l’Amazonie m’a profondément marqué, entre la vétusté des habitations (maisons en bois sur pilotis, cf article de la semaine dernière) et la joie émanant des enfants, voire des adultes…

Et quels adorables bouts de chou !

Voici quelques « photos que l’on aime »…

AmazonasMeninos Adorables bouts dchou

Réglages : ISO 100, 1/160 s, F/3,6

Allez, on se déplace pour voir un peu mieux où nous sommes :

P1070063 Adorables bouts dchou

Bon j’avoue que je n’ai pas trop réussi à les faire rire sur cette photo, mais moi, ils me font sourire icon wink Adorables bouts dchou

Alexandra


Encadrez vos photos !

Cela fait quelques temps que nous n’avons pas parlé composition de l’image, chers lecteurs, alors voici un petit conseil, ou plutôt un grand classique, qui marche à presque tous les coups… Le cadre dans le cadre.

Je suis allée vous chercher ce cadre lors d’un voyage en Amazonie, il y a quelques années…

P1070048 Encadrez vos photos !

Réglages : ISO 100, 1/125 s, F/9

L’idée dans cette photo est d’attirer l’oeil vers le « paysage », ou plutôt la maison tout en bois, toute fragile… Alors que juste en face, une « Assembleia de Deus » (sorte d’église nouvelle génération qui se développe rapidement depuis plus d’une dizaine d’années au Brésil) est en construction, et en briques ! J’avoue que j’étais très surprise de découvrir cela : tout un village de maisons en bois et sur pilotis, vulnérables au possible, et un seul bâtiment en briques…

Dans cette photo ce qui va ressortir au prime abord, c’est le contraste des couleurs, entre l’orange de la brique et le vert luxuriant et équatorial, c’est le cas de le dire, puis d’autres contrastes…

A retenir : encadrer une image va souvent apporter une histoire « en plus » à votre photo, particulièrement pour les paysages, et lui donner un peu de caractère !

Alexandra


Les 5 commandements du Photo-Voyageur

Que vous ayez voyagé loin ou juste à Paris, vous avez tous déjà vu les bus de 40 touristes, groupés, qui font des dizaines de photos à la volée. C’est d’ailleurs chez eux qu’ils verront mieux le monument ou les ruines, tant ils sont pressés en tant que groupe (dans tous les sens du terme !). Du coup leurs photos sont toutes similaires… à l’exception du photographe qui prend le temps de se déplacer et se fait siffler car il est en retard pour le prochain stop. Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan de ce genre de tours, surtout si les voyageurs n’ont pas le temps, de photographier, et de s’imprégner de la culture qu’ils explorent. Si quand même c’est votre façon de voyager pour plein de raisons, voici des idées pour être un peu plus créatifs !

Copie de P1010188 Les 5 commandements du Photo Voyageur

Réglages : ISO 100, F/5,6 et 1/400ème pour cette photo de péruviennes

1) Déplacez-vous

Pour ne pas prendre les mêmes photos que tout le monde, il faut changer d’angle, explorer le site… Cherchez un point plus haut par exemple, peut-être suffit-il de monter quelques marches !

2) Cherchez de nouveaux angles

Pour ajouter de la créativité et de l’intérêt à vos photos, cherchez de nouveaux angles… Mettez-vous au sol pour prendre un sujet en contre-plongée, ou sur une veranda (s’il y en a !) pour une photo à effet « vu du ciel ». De même n’oubliez pas le détail, qui va renforcer la diversité de vos images.

3) Emmenez vos différents objectifs

Pendant les voyages, certaines situations vous poussent à shooter au grand angle (18mm) pour les paysages ou à restituer la vision humaine (35-50mm selon les boîtiers) pour les photos de rues, et pour d’autres vous aurez besoin d’un téléobjectif (70-200mm) pour vous rapprocher d’un sujet ou pour garder du détail. Bref, même si c’est lourd, dommage de laisser à la maison votre équipement !

4) Respectez les autochtones

Ce sont souvent les portraits des habitants des contrées que vous visitez qui seront vos meilleures photos, plus intenses que des paysages mille fois vus. Cependant, n’oubliez pas de demander la permission quand vous photographiez des étrangers, c’est le respect ! J’ai moi-même été photographiée en plein Paris par des chinois alors que j’étais en roller il y a quelque temps, il m’ont demandé la permission !!!

5) Photographiez aussi vos compagnons de voyage !

Car c’est quand même plus sympa d’avoir vos proches sur les photos, en plus des paysages. Non seulement ils donnent une échelle au paysage, et en plus ils peuvent être justement intéressants pour montrer la différence culturelle entre eux et le pays visité.

Pour aller plus loin :

Sachez cadrer et sortir du cadre avec l’Art de la Composition.
Ramenez des photos dignes des plus grands reportages avec le Photoreportage.
Trouvez de nouvelles façons de photographier paysages et architecture avec Paysages Urbains.

Alexandra


Maison en Amazonie

L’un des voyages qui m’a le plus marquée… l’Amazonie, côté Brésil, à quelques kilomètres de Manaus. Un sentiment de beauté et de révolte quand j’y pense. Ainsi cette maison sur pilotis, prise lors d’un atelier photo improvisé lors d’un passage en pirogue sur un affluent du fleuve Amazone : elle est mignonne cette maison, avec sa porte et sa fenêtre bleue… Mais n’est-elle pas mignonne parce qu’elle ressemble aux maisons que les enfants dessinent, simples, épurées, colorées, petites… ? Le côté révoltant de la photo, c’est qu’elle est en bois, c’est qu’elle est trop petite pour cette famille peut-être, et c’est qu’elle est dans une zone à risque puisque sur pilotis. En effet les eaux du fleuve montent ou descendent selon les saisons. Ainsi pendant la saison sèche comme sur cette photo, les pilotis sont à l’air, mais après la saison des pluies 6 mois plus tard, la maison risque l’inondation…

CasaAmazonas Maison en Amazonie*$

Pour finir sur une note positive, la vraie raison pour laquelle j’ai pris cette photo est double :
- la beauté de la petite fille qui regarde les passants et semble être postée là en observation depuis des heures
- le comique du vélo qui m’intrigue au plus haut point : comment faire du vélo entre fleuve et maisons sur pilotis ? Je trouvais ce vélo sortant totalement du contexte, et ça m’amusait de me demander s’il pouvait être utilisé d’une passerelle à l’autre ou sur les zones émergées pendant la saison sèche…

Alexandra