flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Emportez votre « Lomo » en vacances !

Pour sa deuxième édition, « La boite à photos » a choisi de vous parler des VACANCES (elles approchent  :) ).

Pour celles & ceux qui ont loupé la première édition début avril, rappelons que la « Boîte à Photos » est un évènement  « web », où plus d’une dizaine de blogueurs photo francophones se réunit pour écrire autour d’un même thème ! Vous retrouverez plus d’infos sur les blogs participants dans l’article de ce lundi… et une synthèse complète de toutes les parutions lundi prochain, toujours sur notre blog hôte de cette 2ème édition.

Nous remercions à nouveau Laurent Vaissade pour la création du logo (dans l’image ci-dessous), et vous invitons à suivre l’actualité de la Boîte à Photos sur Facebook et Twitter !

Image2 Emportez votre Lomo en vacances !

© Japsix

Les vacances sont souvent synonymes de repos, de détente, de farniente, de doigts de pied en éventail… Mais c’est aussi synonyme d’aventure, de nouvelles découvertes…. Et nous vous proposons de vous laisser tenter par l’expérience argentique à travers la lomographie.

Depuis quelques années les « Lomo» reviennent en force. Mais concrètement, qu’est-ce que des « Lomo » ?

Rappel : l’histoire (vraie !) des « Lomo » et la « Lomographie »

Historiquement, le terme  L.O.M.O est un acronyme pour la « Leningradskoïe Optiko-Mecanitcheskoïe Obedinenïe », une firme soviétique spécialisée dans les appareils optiques. En 1981, la Russie décide de créer un appareil photo solide, petit, bon marché, avec une exposition et des fonctions automatiques : le « Lomo Compact-Automat » (L-CA), qui connaîtra un énorme succès populaire.  Avec la fin de l’Empire Soviétique, la fabrication de ces appareils s’interrompt.

lca Emportez votre Lomo en vacances !

© Lomography


Quelques années plus tard, en 1991, deux étudiants autrichiens en marketing, Wolfgang Stranzinger et Matthias Fiegl, découvrent un L-CA sur les puces à Viennes. Fascinés par l’appareil, ses effets et sa facilité d’utilisation, ils décident de créer la Lomographische AG et de commercialiser les appareils sous la marque Lomography (« Lomo », pour les intimes). Depuis, Lomography fabrique donc des appareils photos neufs issus d’anciens modèles bon marché et fonctionnant avec des pellicules, comme : le L-CA, le Holga (intialement fabriqué à Hong Kong à partir de 1982, il utilise des pellicules moyen format), le Diana (fabriqué en Chine dans les années 60, de basse qualité, il a même été appelé par le magazine Réponses Photo « le pire appareil photo jamais construit » en 2007 !). Enfin, de nouveaux appareils ludiques comme le SuperSampler, la Sardina, Le Fisheye … ont fait leur apparition depuis quelques années… dérive marketing ou phénomène de mode ?

satoni Emportez votre Lomo en vacances !

© Satomi

Le point commun de tous ces appareils photo argentiques, c’est qu’avec eux on oublie toutes les règles usuelles de photographie et on s’amuse ! Voici donc 10 bonnes raisons de prendre un Lomo avec vous & de le tester pendant vos vacances :

1- Légèreté … vous pouvez l’emmener partout avec vous !

Avec ses 190g, le Diana + est beaucoup plus léger qu’un Canon 5D Mark III (950g sans son objectif). Plus d’excuse, vous l’aurez toujours autour du cou, prêt à prendre de jolies photos ! En plus il est assez « fashion », vous en croiserez sans doute à la plage cet été, ça fait un beau bijou (au sens propre).

shoujai Emportez votre Lomo en vacances !

© Shoujoai

2- Solidité … à la plage sous les cocotiers, à dos de chameau ou en road trip à vélo à la manière de Pékin Express, il ne craint rien !

Fabriqués entièrement en plastique, du boitier à la lentille, les Lomo sont ultra résistants aux chocs & aux poussières. N’ayez aucun remord à l’emmenez avec vous à la plage, il ne craint pas le sable ! Car ce n’est pas en vacances que vous voulez vous stresser par rapport au prix élevé de votre matériel photo…

a9ef818c7bb2cd31b8b48e0ddbcd5beef979871 Emportez votre Lomo en vacances !

© Lomography

3- Facilité d’utilisation … tournez la molette, appuyez sur le bouton, rien de plus simple. C’est les vacances !

Vous l’avez compris, on est un peu en mode paresseux pour vous parler vacances et surtout lomographie… Ce qu’on trouve agréable avec ces appareils, c’est la simplicité d’utilisation. Pas besoin de prendre de cours cette fois ! Ni de faire les réglages de balance des blancs, de mesure de lumière, de vitesse, d’ISO… Bref, ce n’est pas technique. L’idée est justement ailleurs, dans le spontané, le délire… Même les règles de composition disparaissent. Vous avez dû remarquer que l’horizon de la 1ère photo de cet article n’était pas droit ? En fait, ça n’a pas d’importance !

susilomot Emportez votre Lomo en vacances !

© Susielomovitz

4- Bon marché … notamment pour les accessoires, avec par exemple un objectif fisheye à 35 €

Malgré le côté tendance du produit, les prix pour s’équiper d’un Lomo sont accessibles. Le Diana +, vendu avec l’objectif standard, ne coûte que 40€, et les objectifs (accessoires) coûtent autour de 30 à 35€ ! Ensuite vous devez acheter la pellicule (entre 9€ et 20€ les films, selon les effets choisis), et pour le développement on apprécie le rendu du labo Négatif +.

srmarcus Emportez votre Lomo en vacances !

© Smarcus

5- Pas de pile… pas de problème de recharge de batterie

Vous avez au moins une fois vécu ce problème récurrent avec les appareils photo numériques : « zut, ma batterie est morte ». Et c’est bien sûr à ce moment que vous loupez des moments forts. Hormis pour le LCA, les autres membres de la famille Lomo fonctionnent sans pile. Donc vous n’aurez pas ce problème.
En revanche, faites attention aux pellicules ! Chacune permet de faire entre 12 & 36 photos… le mode rafale n’est pas vraiment approprié…

elvismartine Emportez votre Lomo en vacances !

© Elvismartinezsmith

6- Variété de pellicules… variété de rendus !

Parlons maintenant prise de vue avec ces petits Lomo. Les photos que vous obtiendrez dépendront de l’appareil (la gamme est large, vous l’avez compris), mais aussi et surtout de la pellicule utilisée. Vous avez donc une multitude de choix :

-          Des pellicules avec différentes valeurs ISO (100ISO en journée ensoleillée, 400ISO pour les jours nuageux, 1800ISO et plus la nuit)

-          Des pellicules négatives couleur, des diapositives couleur, ou en noir & blanc

-          La possibilité de faire du traitement croisé et d’obtenir des effets particuliers ! Je m’explique : en développant un film négatif avec un traitement pour film diapo, vous obtiendrez des couleurs passées ; à l’inverse, si vous développez votre film diapo avec un traitement réservé aux films négatifs, vous aurez alors des photos avec un fort contraste et une saturation élevée.

werriston Emportez votre Lomo en vacances !

© Werriston

7- Des effets de superposition… en toute simplicité et pour un résultat étonnant !

Certains découvrent ces effets grâce aux applications vintage des iPhone et autres smartphones… Mais c’est bien de l’argentique que viennent ces effets sympas. Avec ces petits appareils que sont les Lomo, on peut donc se permettre beaucoup de folies dont la superposition d’image, que vous obtiendrez de deux façons :

-          Prenez une photo, ne rembobinez pas la pellicule, puis reprenez une photo par-dessus :

superposition1 Emportez votre Lomo en vacances !

© Lomography

-          Ou bien prenez une première photo, avancez juste un peu la pellicule, reprenez une photo, avancez encore un peu la pellicule, et reprenez une photo… comme ici :

fabelis1 Emportez votre Lomo en vacances !

© Fabelis

8- Pas besoin de post-traitement … c’est le labo qui développe vos photos

Et oui, le soir, en vacances, vous préférez prendre l’apéro ou jouer à TopChef plutôt que passer des heures sous Lightroom ou Photoshop. Ça tombe bien, le post-traitement, c’est votre labo photo qui s’en charge, pas vous !

paperplanetpilot Emportez votre Lomo en vacances !

© Paperplanepilot

9- L’effet surprise…. C’est le plaisir de découvrir ses photos, comme avant !

C’est un peu la magie de l’argentique, et des Lomo en particulier avec tous leurs effets (voir point suivant). Ainsi vous allez prendre des photos pendant vos vacances, puis rentrer chez vous, faire développer vos films et donc … attendre ! C’est probablement ce que l’on a oublié avec le numérique, car le moment intéressant (parfois décevant, certes) en argentique, est celui de la surprise de voir (enfin) à quoi ressemble nos photos, et de s’auto-congratuler :

« Je pensais l’avoir ratée… mais elle est réussie ! »

« J’avais complètement oublié ce moment-là ! »

panelomo Emportez votre Lomo en vacances !

© Panelomo

10- Le rendu des appareils Lomo … vintage et sympa !

Eh oui, la particularité des photos réalisées au Lomo sont leur vignetage, leurs couleurs plus ou moins saturées et leur format carré selon les modèles d’appareils et de pellicules. Vous pouvez aussi ajouter un dos « polaroïd » au Diana F pour obtenir vos petites photos en temps réel. Et n’oubliez pas, l’une des règles de prises de vue des fans de la lomographie est… pas de règle !

linool Emportez votre Lomo en vacances !

© Lihooi

L’idéal si vous ne voulez pas risquer de mauvaises surprises en développant toutes vos pellicules au retour des vacances, c’est d’alterner votre pratique photo : 1 semaine le Lomo, 1 semaine le reflex !


1 Comment

    wahou, je ne connaissais pas du tout ces appareils ! Pas cher dis-tu ? Mais qu’est-ce que j’attends pour « essayer ». Retour au mode pelloche … enfin, j’ai jamais connu !! Quelle occaz alors ! Merci pour ces conseils et astuces !

Commenter