flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

La photo au Flash en 4 points

L’utilisation du flash est un débat récurrent dans le monde la photo aujourd’hui. Certains vantent les mérites de cet outil indispensable pour le photographe et d’autres pensent que le flash détruit l’esthétisme du cliché. Une chose sur laquelle tout le monde s’accorde : c’est que mal utilisé, le résultat d’une photo au flash peut être désastreux.

Mon Cours Photo vous aide et vous donne des conseils pour réussir vos photos au flash.

Le problème du flash

Le principal problème du flash (si on ne le règle pas) est la qualité de sa lumière : c’est une lumière très agressive et très dure. Cette lumière va rendre votre sujet pâle, blanc à la manière d’un fromage blanc et avec un ton de malade. Des yeux rouges vont apparaitre. Le flash va aussi faire ressortir toutes les ombres dans votre cliché : les cernes et les rides de votre sujet seront visibles. Les ombres de votre sujet seront aussi d’un noir très peu esthétique.

hobbyx large La photo au Flash en 4 points

Côté couleur, on obtient des couleurs ternes qui ne respectent pas la réalité. Les couleurs tournent vers le blanc. Le pire dans la photographie au flash, c’est lorsque vous prenez une photo avec un fond réfléchissant. Il va faire ressortir tous les éclats et brillance d’une matière. Par exemple, le flash apparait dans la vitre, l’eau, le métal. Vous pouvez alors mettre directement votre photo dans la corbeille.

On va donc chercher à corriger tout ça : atténuer d’un côté l’intensité du flash, et de l’autre diffuser sa lumière dans la pièce.

L’utilisation du flash

Avant de parler des différents types de flash qui existent, parlons un peu de l’utilisation du flash.

Tout d’abord,vous êtes nombreux à demander quand utiliser le flash. Certains photographes extrémistes vous diront jamais, et qu’il est préférable de jouer sur le trio Ouverture-Vitesse-Sensibilité. Mais sachez que c’est faux et que dans certaines conditions, le flash est obligatoire.

fill in contrejourQ U 214806 13 La photo au Flash en 4 points

Exemple de Fill-In

D’abord, en plein soleil. Si, si, en plein soleil. Pour les photos de paysages, où le soleil est vif et très dur, vous pouvez mettre votre flash et envoyer un coup de flash, pour dégager les ombres et éclaircir les parties d’une image qui sont sous-exposées. Cette technique de photographie est appelée le « fill-in », que vous verrez dans les stages de photographie « Découverte de son reflex » et « Lumière et mode manuel« , que nous proposons partout en France. Nous avons consacré tout un article sur les photos en plein soleil, n’hésitez pas à le consulter !

Ensuite, le flash est très utile à contre jour. Si vous êtes face à une fenêtre par exemple, que vous avez une grande quantité de lumière qui arrive, utilisez votre flash, en lumière d’appoint pour éclaircir les zones sombres.

Pour finir, en intérieur. C’est le moment où tout le monde utilise son flash. Pour des raisons simples : on a beaucoup moins de lumière et les seules lumières présentes ne sont pas de qualité suffisante pour éclairer vos sujets. Réglez l’intensité de votre flash pour ne pas « cramer » vos photos.

Le flash interne

Autant vous le dire tout de suite : l‘utilisation du flash interne de votre appareil, reflex ou compact, bridge ou hybride, est à proscrire. Ou presque.  Le problème principal est que le flash est placé sur le haut de votre appareil, immobile et donc unidirectionnel : le visage de votre sujet sera tout le temps inondé d’un blanc « fromage blanc » vraiment peu esthétique. Ensuite, le flash de votre reflex est très limité : vous ne pouvez régler que son intensité. Et c’est tout.

Mais si vous n’avez que ça sous la main, vous pouvez très bien vous en sortir avec quelques méthodes et réussir vos photographies au Flash. Pour commencer, diminuez l’intensité du flash. Si vous ne savez pas comment faire et que votre mode d’emploi est obscur, nous abordons ce point dans différents cours de photographie. Cela peut largement suffire pour certains cas, comme les photos à contre-jour.
Là où le flash de votre appareil est vraiment limité, c’est lorsque vous photographiez un sujet en intérieur. Même en baissant l’intensité du flash, vous allez avoir des sujets pâles, des visages blancs et des ombres pas très jolies. Mais heureusement, il y a quelques méthodes de bricolage qui vont vous sauver.

Flash interne La photo au Flash en 4 points

Copyright: Sillyxone

  • Le mouchoir : Prenez un mouchoir et envelopper votre flash avec. La lumière du flash sera diffusée et vous aurez ainsi des ombres bien dégagées et des visages un peu moins pâles.
  • Un morceau de papier : Prenez un morceau de papier et mettez le devant le flash. Ainsi, la lumière va se diriger sur le plafond, ce qui permettra d’avoir une lumière plus diffuse et moins agressive.
  • Votre main : C’est le dernier recours. Vous mettez votre main devant le flash en baissant au minimum l’intensité du flash. La lumière sera projetée sur les côtés et vous aurez ainsi une lumière diffuse. Mais de moindre qualité qu’avec la feuille de papier.

Le flash externe

Si vous avez de l’argent dans votre tirelire, dirigez-vous donc vers un flash externe ou flash cobra. Il en existe des dizaines de modèles, de différentes marques. Je vous conseille de prendre celle de votre appareil : les Nikon sont les meilleurs sur le marché.

 La photo au Flash en 4 points

Flash Cobra Nikon

Il est très simple et peut s’utiliser partout. Vous êtes totalement libre dans son utilisation. Vous pouvez : le fixer au dessus de votre appareil; le poser à côté en le reliant par cable; le garder à la main; le diriger vers le plafond; vers la droite; vers la gauche. Bref, vous pouvez faire ce que vous ne pouviez pas avec votre flash interne.

Toutefois, ne dirigez pas votre flash cobra sur votre sujet directement en face. Le flash cobra est fait pour être bougé. La notion de lumière déportée est vraiment essentielle dans la photographie au flash. Ainsi, si vous faites le portrait de votre petite soeur, déportez le flash à 45° de son visage ou dirigez votre appareil vers le plafond.

Grâce au flash cobra, vous allez enfin pouvoir rendre leur ton à vos sujets, supprimer leurs ombres et diffuser une lumière un peu plus douce.


Commenter