flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Un peu de fraîcheur dans ce monde de braises !

Si, vous aussi, vous souffrez de la canicule et cherchez désespérément comment vous rafraîchir, voici quelques lignes qui, nous l’espérons, vous donneront quelques idées pour tenir le choc !

Car c’est le moment où jamais d’allier votre passion à l’agréable et, appareil-photo en bandoulière, de partir en quête des sources d’eau autour de chez vous pour vous amuser à les photographier et, pourquoi pas, y tremper le petit doigt de pied (voire davantage).

Jeux deau Sandra Sinagra Un peu de fraîcheur dans ce monde de braises !© Sandra Sinagra

Où ça ?

Que vous habitiez en ville ou à la campagne, les sources d’eau sont nombreuses si vous regardez bien : fontaines, jets d’eau, brumisateurs, canaux, étangs, cascades, lacs, mer (si vous avez de la chance !) et les possibilités de photos presque infinies. Voici quelques idées et petits trucs à savoir pour préparer votre sortie :

Eau en mouvement : la figer ou la lisser ?

Lorsque l’on photographie l’eau en mouvement, la question se pose de savoir quelle vitesse utiliser. Selon l’impression que vous souhaitez donner à votre photo, plutôt calme et apaisée ou au contraire dynamique, vous pouvez « lisser » l’eau ou bien la figer.  Pour figer une vague ou un torrent, il faut en général assurer une vitesse de  1/1000ème de seconde. Entre 1/30ème et 1/250ème, vous risquez d’obtenir une photo ni vraiment floue ni vraiment nette, c’est-à-dire probablement ratée.

Mer Aixoise Un peu de fraîcheur dans ce monde de braises !

© Aixoise

Pour, au contraire, lisser le mouvement de l’eau, il vous faut adopter une vitesse lente (entre 5 et 10 secondes, voire plus, selon l’effet recherché et les conditions de luminosité), et qui dit vitesse lente, dit stabilité, donc trépied. Utilisez également le mode retardateur voire un déclencheur à distance dans la mesure du possible pour diminuer au maximum les vibrations lors du déclenchement. En ce qui concerne l’ouverture, on privilégiera une petite ouverture, entre f8 et f16 pour capter l’ensemble de la scène. Enfin, si vous photographiez une scène de jour, il vous faudra recourir à un filtre neutre (en plus d’une faible valeur d’ISO – 100, voire 50) qui permet de diminuer la quantité de lumière qui entre dans l’appareil. Si vous photographiez de nuit, gardez les mêmes valeurs d’ISO, mais pas besoin de filtre !

Le torrent Cornagoae1 Un peu de fraîcheur dans ce monde de braises ! © Cornagoae

Lumière et reflets sur l’eau

Pour photographier les reflets sur l’eau, qu’il s’agisse de paysages ou de gens qui passent, réfléchissez tout d’abord au sujet que vous voulez mettre en valeur : le reflet ou l’objet qui se reflète dans l’eau ? Si la réponse est : « les deux ! », choisissez une grande ouverture en optant pour une profondeur de champ de f11 au minimum pour obtenir une grande zone de netteté. Selon l’image que vous voulez obtenir, testez la mise au point sur l’objet ou sur son reflet.

Enfin, veillez à la composition : c’est le moment de jouer sur la symétrie, en optant pour un format carré par exemple. Vous pouvez également placer la séparation entre l’objet et son reflet sur une ligne de tiers ou ne faire apparaître qu’une partie de l’objet pour mettre en valeur son reflet.

Reflet Gerard Miolan Un peu de fraîcheur dans ce monde de braises !© Gérard Miolan

L’eau est un magnifique miroir changeant : les reflets évoluent au gré des saisons, du vent ou d’un bateau qui passe et trouble la surface, ou tout simplement de la scène qui se déroule à ses pieds. De quoi laisser libre cours à votre imagination ! Pensez aussi aux reflets dans les flaques après l’orage. Vous ne verrez plus le paysage de la même manière quand vous aurez commencé à y faire attention.

 reflets sur l eau du pont de la lune au parc dahu a taiwan gros plan sur le pont 1370211775 1024x681 Un peu de fraîcheur dans ce monde de braises !

L’eau et les hommes

En période de canicule, le moindre point d’eau attire les foules, c’est bien connu et c’est bien normal. Si vous êtes adepte des photos sur le vif, c’est un beau terrain de jeu qui s’offre à vous ! Repérez les points d’eau fréquentés et qui se prêtent aux situations intéressantes : fontaines prises d’assaut par les enfants, points de location de barques, quais où s’installent les pique-niqueurs, brumisateurs en plein air sur les plages, etc.

Passez en mode vitesse et privilégiez une vitesse rapide si vos sujets sont en mouvement (enfants en train de jouer par exemple) et que vous souhaitez figer l’eau. N’hésitez pas à vous déplacer autour de votre sujet pour choisir le meilleur angle. Vous pouvez par exemple jouer avec le contre-jour en vous plaçant face au soleil pour obtenir de beaux effets de silhouettes.

indonesie eau enfant Agoes Antara Un peu de fraîcheur dans ce monde de braises !© Agoes Antara

Enfin, si vous placez un plan d’eau dans votre cadre, veillez à ce qu’il ne soit pas trop lumineux par rapport au reste. L’eau ayant un fort pouvoir de réflexion de la lumière, si vous faites le point sur un autre objet, elle pourra apparaître « cramée ». Pour contrer ce problème, essayez de vous déplacer pour tenter de limiter la luminosité du reflet.

À vous de jouer maintenant, et surtout, n’oubliez pas le chapeau et la bouteille d’eau !


Commenter