flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Yutaka Takanashi à la Fondation Henri Cartier-Bresson

Une nouvelle exposition fraichement débarquée du Japon est arrivée mercredi dernier à la Fondation Henri Cartier-Bresson : il s’agit de la rétrospective du photographe japonais Yutaka Takanashi qui expose pour la première fois à Paris l’ensemble de ses travaux.

TAKANASHI 03829 tokyoites Yutaka Takanashi à la Fondation Henri Cartier Bresson

© Yutaka Takanashi

Né en 1935 à Tokyo, Takanashi a d’abord travaillé dans la publicité, puis est devenu professeur en université. Il a commencé à se faire connaître en tant que membre fondateur du mouvement « Provoke » en 1965, pour lequel il publia quelques revues, et à travers lequel il réagissait profondément face à l’establishment photographique.

Yutaka Takanashi12 Yutaka Takanashi à la Fondation Henri Cartier Bresson

© Yutaka Takanashi

On comprend mieux sa réaction en parcourant les photos des années 70 : Takanashi s’émancipe des règles de composition, d’exposition… ses horizons ne sont pas horizontaux, on peut chercher en vain une application de la règle des tiers… Le photographe affirme : « J’ai toujours été irrité par l’aspect tautologique de la photographie« . On voit dans l’exposition des dizaines de photos de gares, de quartiers, de bars… qui sont de vraies photos sur le vif, avec un côté « provoke » qui s’affranchit des règles de la photographie classique. Ses clichés en noir et blanc sont rassemblés dans un premier livre, « Toshi-e » (vers la ville).

TAKANASHI 03812 Yutaka Takanashi à la Fondation Henri Cartier Bresson

© Yutaka Takanashi

L’exposition est chronologique (si vous allez de bas en haut dans la fondation HCB !) et vous découvrirez ensuite ses photos en couleur des années 1975-1977 qui ont été publiées dans « Machi » (la ville) : on découvre une ville de l’intérieur avec ses ambiances feutrées, ses boiseries, ses plantes, ses arrières boutiques…

yutaka takanashi tokyo e Yutaka Takanashi à la Fondation Henri Cartier Bresson© Yutaka Takanashi

Puis on finit dans les années 1980 avec « Golden Gai Street », à savoir l’ambiance des bars de Tokyo, entre couleurs vives mais pas encore pop, des guitares sèches, des de whisky qui côtoient les posters de Mickey Mouse, ou encore de gros téléphones oranges qui doivent peser dans les 5 kg ! Ses photos nous font véritablement voyager.

Horloge Yutaka Takanashi à la Fondation Henri Cartier Bresson© Yutaka Takanashi

C’est toujours un grand bonheur de voir lors d’une seule exposition la rétrospective de sa carrière photographique, que Yutaka Takanashi nous décrit lui-même :
« A mesure que j’avançais je réalisais que deux photographes coexistaient en moi; l’un le chasseur d’images qui essayait de capter l’invisible; l’autre le glaneur qui tentait de saisir uniquement le visible. »

Infos pratiques :

Exposition du 10 mai au 29 juillet 2012
Fondation Henri Cartier-Bresson
2, impasse Lebouis – 75014 Paris (métro Gaîté L13)

Horaires :

Du mardi au dimanche de 13h à 18h30
Le samedi de 11h à 18h45
Le mercredi nocturne jusqu’à 20h30

Et en plus, profitez-en pour revoir quelques unes des plus belles photo de Henri Cartier-Bresson !


Commenter