flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

Raymond Depardon, l’homme & l’oeuvre

La photo officielle du nouveau Président François Hollande dévoilée cette semaine a soulevé bien des critiques & analyses.

Sur le net, les réactions sont parfois violentes, la photo est comparée à du travail d’amateur, beaucoup sont déçus. Rassurez-vous, nous n’allons pas polémiquer ici icon smile Raymond Depardon, lhomme & loeuvre

bertrand langlois Raymond Depardon, lhomme & loeuvre

©Bertrand Langlois

Malgré tous les « Moi aussi j’aurais pu la faire, voire même beaucoup mieux », c’est Raymond Depardon, photographe & réalisateur reconnu, qui se cache derrière cette photo. Il est membre depuis 1978 de la prestigieuse agence Magnum. Nous avons choisi aujourd’hui de vous parler de cet homme, dont l’oeuvre reste inconnue pour certains.

Qui est Raymond Depardon ?

Né en France en 1942, Raymond Depardon commence très tôt la photographie, vers l’âge de 12 ans. Il poursuit ses études en tant qu’apprenti photographe à Villefranche-sur-Saône, et part sur Paris en 1958.

Il rejoint alors l’agence Dalmas en 1960, comme reporter, et fonde l’agence Gamma avec Gille Caron 6 ans plus tard, effectuant des reportages photographiques et filmographiques à travers le monde (Tchad, Venezuela, Biafra).

En parallèle, Raymond Depardon se lance dans la réalisation de documentaires et de courts métrages, comme celui réalisé en 1969 pour les funérailles de Jan Pallach, jeune tchèque s’étant immolé par le feu en protestation de l’invasion tchécoslovaque.

En 1974, il est choisi par Valéry Giscard D’Estaing pour tourner le film de sa campagne électorale, et en montrer sa modernité. Initialement intitulé « 50,81% », en référence au score du vainqueur à l’issu du 2ème tour, « 1974, une partie de campagne » sera interdit à la diffusion jusqu’en 2002 (la raison de l’interdiction est encore floue, sans doute politique).

1974 une partie de campagne Raymond Depardon, lhomme & loeuvre

©Raymond Depardon. 1974, une partie de campagne

En 1978, il rejoint la prestigieuse avec Magnum en poursuivant son travail de reportages.

Raymond Depardon, profondément humaniste, dénonce les injustices & la souffrance à travers ses œuvres.

1997On the road to Labilela Raymond Depardon, lhomme & loeuvre

©Raymond Depardon. 1997. On the road to Labilela

Il a pour volonté d’immortaliser des « temps morts », souvent des photographies accompagnées de textes courts à la première personne, comme dans Correspondance New-Yorkaise (publiée pour la première fois en 1981)

 Raymond Depardon, lhomme & loeuvre

©Raymond Depardon. 1981. Correspondance New-Yorkaise

Depardon, une référence photographique.

Avec plus d’une quarantaine de films (le dernier, Journal de France, a été présenté hors compétition au dernier Festival de Cannes 2012) et une trentaine de livres, l’œuvre de Depardon est impressionnante, au même titre que ses prix reçus :

2008 : Prix Louis-Delluc pour Profils paysans, la vie moderne

profils paysans la vie moderne 3 g Raymond Depardon, lhomme & loeuvre

©Raymond Depardon. Profils paysans, la vie moderne

2006 : Globe de Cristal, meilleur artiste plasticien
2004 : Gold Plaque pour 10e Chambre – Instants d’Audiences, Chicago International Film Festival, USA
2000 : Prix Nadar, meilleur book photo pour Détours, France
2000 : Ordre du Merite Agricole, France
1997 : Mayor’s Prize (for Muriel Leferle), Yamagata International Documentary Film Festival, Japan
1996 : Prix Grand pour Afriques: Comment Ça Va Avec la Douleur?, Festival Documenta, München, Germany
1994 : Cesar Award, meilleur documentaire pour Délits Flagrants, France;
1994 : Joris Ivens Award pour Délits Fragrants, International Documentary Film Festival, Netherlands
1991 : Grand Prix National de la Photographie, France
1986 : César Award, meilleur court métrage pour New York, NY
1982 : César Award, meilleur documentaire pour Reporters
1979 : Prix George Sadoul pour le film Numéro Zéro
1977 : Prix Pulitzer
1973 : Robert Capa Gold Medal

Vous avez déjà vu un de ses films ? Vous vous êtes rendu à l’une de ses expositions ? Qu’en avez-vous pensé ?


Commenter