flux rss

Infos stages et cours de photographie. Actualité et conseils pour de plus belles photos.

Le blog cours-photographie.fr vous donne des conseils artistiques et techniques pour réaliser de plus belles photos et vivre votre passion. Ce blog est édité par la société MonCoursPhoto, qui vous propose des cours et stages de photographie sur Paris

L’art du camera tossing

logo laboiteaphotos hd 285x1881 L’art du camera tossing

Tous les 2 mois notre collectif de blogueurs: « La Boîte à Photos » se réunit autour d’un thème commun. Cette  8ème édition est consacrée à : « La photographie abstraite ».  Une synthèse des différents articles sera disponible sur le blog Auxois Nature de Régis Moscardini.

Vous pouvez suivre la Boîte à Photo sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter.

Il y a du nouveau ! La Boîte à Photos est désorlais disponible sur mobiles Android et iPhone avec notre nouvelle application développée par GoodBarber, qui vous permettra de consulter les articles de tous les blogueurs participants. Pour la télécharger et voir la démo, c’est par ici: Goodbarber.com: Showcase – La Boite a Photos.

logo goodbarber L’art du camera tossing

Pour cette nouvelle édition de la Boîte à Photo j’ai décidé de vous parler du ‘’camera tossing’’ qui, à mon avis, est l’une des rares techniques de photographie abstraite.

1) Le camera tossing, kesako ?

Le camera tossing, qu’on peut traduire par ‘’jeté d’appareil photo’’, désigne une pratique de photographie risquée qui permet d’obtenir des images étonnantes en jetant son appareil en l’air.

Semblable aux effets de filé, le camera tossing est une technique de photographie cinétique (kinetic photography). Les techniques de photo cinétiques utilisent le mouvement de l’appareil afin de réaliser un effet particulier lors de la prise de vue.

Attention, le jeté d’appareil ne convient pas à tout le monde car il comporte des risques, pour vous, comme pour votre appareil. Je vous invite donc à la prudence car votre matériel peut être endommagé si vous ne faites pas attention.

Zogecko L’art du camera tossing

© Zogecko

2) Pourquoi prendre autant de risques ?

Si l’on raisonne de manière logique on ne doit jamais jeter son appareil photo en l’air, ni même le brutaliser en le tournant dans tous les sens. Cependant l’être humain n’est pas toujours logique, ce qui explique que des personnes ont eu cette idée folle de jeter leur appareil et de voir quel serait le résultat. Voici quelques raisons qui peuvent vous pousser, vous aussi, à pratiquer le camera tossing :

  1. C’est simple à mettre en place.
  2. Les résultats sont souvent très beaux.
  3. C’est une technique amusante à pratiquer.
  4. Les courbes dessinées sur votre photo paraissent irréelles et hypnotiques.
  5. Il y a une part d’inconnu.
  6. C’est difficile de comprendre comment ça fonctionne sans essayer.
  7. Les résultats obtenus sont souvent inatteignables autrement.
  8. C’est une pratique addictive.

Thomas Quine1 L’art du camera tossing

©Thomas Quine

3) Quel appareil utiliser ?

N’importe quel appareil fera l’affaire du moment que vous pouvez vous permettre de le casser. On préfèrera tout de même un appareil qui propose certaines fonctionnalités et qui répond à certaines exigences. L’appareil idéal est :

  • petit et compact, pour le rattraper facilement,
  • bon marché, au cas où il se casse,
  • équipé d’un retardateur,
  • réglable en priorité vitesse, pour choisir un temps de pose long,
  • suffisamment solide, en particulier au niveau des compartiments de la carte mémoire et de la batterie.

Appareil cassé L’art du camera tossing

4) Comment réaliser ses premières photos ?

  1. Placez-vous en intérieur afin de mieux contrôler votre environnement.
  2. Préparez la pièce en installant de quoi amortir une possible chute (matelas, canapé, coussins…).
  3. Veillez à ce que la pièce soit suffisamment obscure, comme si vous deviez réaliser du light-painting ou de la photographie de nuit.
  4. Installez quelques sources de lumière.
  5. Réglez votre appareil photo en priorité vitesse et votre retardateur sur 1 à 2 secondes.
  6. Appuyez sur l’obturateur et lancez votre appareil dans les airs. Ce n’est pas la peine de le lancer le plus haut possible, contentez-vous de petits sauts entre vos mains.
  7. Appréciez l’étonnant résultat obtenu.

graffiti is your friend L’art du camera tossing

© Graffiti is your friend

5) Comment exceller dans l’art du jeté d’appareil ?

Le plus important ce n’est pas la hauteur à laquelle vous lancez votre appareil, mais le mouvement vous lui donnez. Afin de varier les résultats obtenus, vous devez varier la manière dont vous lancez l’appareil et modifier les sources de lumière utilisées.

Si vous souhaitez réaliser des photographies avec cette technique en extérieur il est fortement conseillé d’équiper votre appareil d’un filtre de densité neutre. En effet, vous risquez de surexposer votre photographie à cause du temps de pose long.

Peter Castleton L’art du camera tossing

© Peter Castleton

N’hésitez pas à partager vos plus belles photos sur notre page Facebook.

Boris


2 Comments

    Et bien ça alors ! C’est vraiment une drôle de technique … Tu as essayé ?
    Je suis assez partagée sur l’intérêt de lancer son appareil en l’air et de voir ce que ça donne ensuite. Déjà, quand on fait des photos en pause lente avec son appareil au bout des bras, c’est très aléatoire, mais si en plus il faut le lancer, ça devient carrément du hasard ! D’autant qu’en photo abstraite, la position de l’appareil ne compte pas vraiment (qu’il soit plus haut que le photographe je ne vois pas ce que ça ajoute). Bref, c’est un peu comme le peintre qui se sert de la queue de l’âne (Boronali) pour faie une toile.
    D’un autre côté, quand je vois la dernière photo, je me dis qu’il doit y avoir de sacrées potentialités ! (par contre, pour les autres je pense qu’on peut parfaitement les reproduire sans avoir à jeter son appareil en l’air !) J’ai essayé d’en savoir un peu plus sur ce Peter Castelton et son procédé (pour voir ses autres oeuvres) mais je n’ai pas trouvé. Tu pourrais nous en dire plus sur lui ou nous renvoyer vers un lien ?
    Et quand tu dis que les résultats obtenus sont souvent inatteignables autrement, pourquoi ?
    Je suis vraiment très curieuse (tous les procédés créatifs m’intéressent !) et je te remercie pour cette découverte !

    Laurence

  • Bonjour Laurence,
    En effet le thème imposé de « la photo abstraite » nous a fait penser à des photos un peu folles comme celles obtenues avec le camera tossing.
    Pour éviter la casse, Boris qui a écrit l’article, n’a pas testé ;-)
    Cependant de mon côté, j’ai testé avec les caractéristiques suivantes :
    - en fin de journée et en pleine nuit
    - face à des lumières artificielles
    - en pose lente
    - avec un compact numérique pas lourd
    - sans le jeter mais en tenant le compact du bout de l’appareil et, donc, en influençant le résultat (un peu comme le lightpainting mais à l’envers : ce n’est pas le faisceau lumineux qui bouge, mais l’appareil photo)
    En espérant que ça t’aidera !
    A bientôt
    Alexandra

Commenter